12 040 personnes connectées

Avant de quitter la Maison Blanche, Obama empêche Trump de ficher les musulmans

UNE-obamavstrump

Alors que Barack Obama s’apprête à céder sa place à Donald Trump, il en profite pour supprimer un outil liberticide. Le président des États-Unis vient de supprimer le programme qui aurait aidé Donald Trump à filtrer tous les étrangers de confession musulmane désirant s’installer sur le sol américain.

Donald Trump, bientôt aux rênes des États-Unis, a d’ores et déjà tenu des propos très controversés sur ses désirs de fermer la porte du pays à tous les musulmans. Des propos qu’il a confirmé après l’attentat de Berlin dans un marché de Noël : « vous connaissez mon plan, j’avais raison à 100 % depuis le début ».

2.obamavstrump

Mais le président sortant Barack Obama ne voit pas les choses de la même manière, il est totalement opposé à ce projet de politique complètement discriminatoire. Il a donc décidé de supprimer le cadre administratif qui permettait de recenser la religion des personnes ayant pour volonté d’émigrer au Etats-Unis.

Une démarche qui n’a pas été compliquée : le National Security Entry-Exit Registration System (Nseers) a des coûts de fonctionnement beaucoup trop élevés. Malheureusement, ce système reste une arme d’envergure que Donald Trump pourrait décider de réhabiliter.

1.obamavstrump

Fort heureusement, Barack Obama a joué un sacré coup de poker pour mettre des bâtons dans les roues de Donald Trump, car la désactivation du système Nseers est prévue pour la semaine prochaine. Mais ce n’est pas tout, Barack Obama a également sécurisé le budget des centres d’avortement et interdit les forages pétroliers en Arctique.

Ces articles vont vous plaire

icone video
— @DailyGeekShow

La plupart des rues au Japon n’ont pas de nom ni de numéro