13 923 personnes connectées

La crème solaire vous protège du soleil mais savez-vous ce qu’elle contient vraiment ?

Durant l’été, il est primordial de se protéger du soleil. Pour cela, chapeaux, lunettes de soleil et crème solaire sont des accessoires indispensables. Mais savez-vous ce que contient réellement votre crème protectrice ? Nous répondons à cette question. 

La crème solaire vous protège de deux types d’UV : d’abord, les UVA qui causent un vieillissement prématuré de la peau et les UVB qui causent des coups de soleil et qui sont également responsables de nombreux cancers de la peau. Enfin, elle sert également à vous protéger des infrarouges qui émettent des radicaux libres et qui endommagent votre peau.

Un tube de crème solaire sur le sable
Un tube de crème solaire sur le sable

Pour y parvenir, elle se compose de nombreux éléments divers : une base huilée ou émulsion, des agents antioxydants (vitamine E ou vitamine C), des épaississants qui ont pour but d’augmenter la viscosité de la crème, des agents hydratants, des conservateurs qui s’opposent aux altérations d’origine chimique ou microbiologique du produit, ainsi que des filtres ultraviolets (UV) qui sont les principaux acteurs de votre crème protectrice. De ceux-là, il en existe deux types : les chimiques et les minéraux.

Les premiers sont des composés chimiques organiques qui absorbent la lumière ultraviolette. Pour cela, ils pénètrent l’épiderme et créent une couche filtrante qui neutralise les rayons UV et les empêche ainsi d’abîmer la peau. Celui qui est le plus couramment utilisé, c’est l’oxybenzone (C14 D12 O3) qui est un dérivé de la benzophénone. S’il est particulièrement apprécié du fait qu’il soit facilement soluble, il est néanmoins de moins en moins utilisé car il peut s’avérer particulièrement allergène. Aussi, ils ont le désavantage de polluer l’eau et d’être particulièrement difficiles à éliminer.

Une maman étant de la crème solaire sur son enfant via Shutterstock
Une maman étalant de la crème solaire sur son enfant via Shutterstock

De leur côté, les filtres minéraux sont des poudres opaques qui reflètent la lumière : contrairement aux filtres chimiques, ils ne pénètrent pas la peau mais agissent tels des miroirs sur les UV. Hypoallergéniques et plus rapidement actifs que les filtres chimiques (qui mettent environ 20 minutes à agir après application), ils ont également l’avantage d’être naturels. Un seul problème persistait : ils étaient difficiles à étaler sur la peau et laissaient des traces blanches sur cette dernière. Problème qui néanmoins a été résolu en étant réduits à l’état de nanoparticules. Enfin, ils se composent en majorité de dioxyde de titane (tiO2) et d’oxyde de zinc (ZnO). S’ils comportent des facteurs cancérigènes à forte dose, la quantité de ces produits reste insignifiante dans les crèmes solaires et vous ne courez ainsi aucun risque en les utilisant. A noter que ces derniers sont également propres pour l’environnement.

Aussi, chaque crème solaire dispose d’un indice de protection (IP) qui est une mesure permettant de connaître son efficacité contre les coups de soleil et qui s’établit sur le rapport entre la dose d’UV nécessaire pour obtenir un coup de soleil avec et sans la crème solaire. Pour exemple, si une personne a un coup de soleil au bout de 10 minutes sans protection, il lui faudra 2h30 pour obtenir le même résultat avec une crème ayant un IP 15 (soit 150 minutes, soit 15 fois 10 minutes). Idéalement, choisissez une crème solaire avec un IP de 30 : celle-ci a un taux de protection de 97 %. Celles qui possèdent un IP plus élevé, ne sont finalement pas plus protectrices que les autres.

Un enfant sur la plage avec de la crème solaire via Shutterstock
Un enfant sur la plage avec de la crème solaire via Shutterstock

Finalement, pour bien choisir votre crème solaire : il faut que celle-ci vous protège des rayons UVA et UVB, qu’elle résiste à l’eau, qu’elle contienne les bons ingrédients (idéalement des filtres minéraux), qu’elle n’ait pas de parfum (ces derniers irritent la peau) et qu’elle dispose d’un IP 30. Aussi, notez qu’une seule bouteille peut servir à toute la famille : il ne suffit que de 30 mL pour en recouvrir votre corps de façon efficace !

Choisir une bonne crème solaire est plus compliqué qu’il n’y parait, tant il en existe de différentes sur le marché. A la rédaction, nous sommes désormais parés pour profiter du soleil sans risquer les coups de soleil et autres désagréments causés par les rayons ultraviolets. D’ailleurs, pour compléter votre protection, vous pouvez également utiliser ce bikini connecté qui vous prévient lorsqu’il est temps de mettre de la crème solaire !

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux