Matthew transforme avec beaucoup d’humour les visages des passagers du métro en tête d’animaux

À New-York, si vous prenez le métro, vous avez peut-être une chance de vous retrouver sur le compte Instagram de Matthew Grabelsky. Cet artiste de Los-Angeles a fait du métro de la grosse pomme son lieu de travail. Le résultat est amusant.

Matthew Grabelsky détourne l’image traditionnel des passagers dans le métro. Assis dans les rames, ou attendant sur le quai, les voyageurs se retrouvent avec des têtes d’animaux sur les clichés de l’artiste.

 


Le mur de Berlin, « Mur de la honte », qui a séparé des familles pendant 28 ans, a été construit en une seule nuit le 12 août 1961