Image d’illustration — Gorodenkoff / Shutterstock.com

La société Lightyear a récemment fait sensation en dévoilant son premier modèle électrique « grand public », pourvu de panneaux solaires promettant d’alléger significativement la facture électrique de ses propriétaires.

La Lightyear 2

Avec sa conception ultra-efficace, son autonomie de près de 644 km, son panneau solaire intégré suffisamment grand pour permettre une recharge de 64 km par jour et le coefficient de résistance à l’air le plus faible du marché, la Lightyear 0 fait assurément partie des véhicules électriques les plus impressionnants. Seule ombre au tableau : son prix prohibitif de 270 000 euros.

Soucieuse de proposer une alternative plus abordable proposant des performances similaires, l’entreprise néerlandaise a profité du CES 2023 pour dévoiler sa nouvelle berline Lightyear 2.

Alors que la Lightyear 0 constituait la preuve de concept de la société et l’aboutissement de six années de recherche et développement, la Lightyear 2 représente son incursion sur le marché de l’automobile électrique « grand public », avec comme argument de poids un système de recharge solaire indépendant à même de réduire de 50 % son impact environnemental, par rapport aux VE conventionnels dépendant uniquement du réseau électrique pour leur charge.

Bien évidemment, son autonomie dépendra du style de conduite, du type de chaussée, du climat et de l’intensité du rayonnement solaire. Lightyear l’estime à environ 800 km par charge, en se basant sur le cas d’un automobiliste habitant dans une grande agglomération et parcourant un peu plus de 24 000 km par an.

Une berline compacte

Il faudra attendre la présentation officielle de la Lighyear 2, courant 2023, pour que sa fiche technique complète soit révélée, mais les premières images teasées montrent une cinq portes relativement compacte, dont le toit et le capot intègrent des panneaux solaires similaires à ceux du modèle 0, offrant sans doute une capacité de rechargement solaire moindre en raison de son profil plus court.

Possédant une silhouette plus conventionnelle que son ainé, ce modèle perd les carénages de roue arrière et s’appuie sur un design de roue aérodynamique différent. Sa trappe de rechargement est située juste derrière la roue avant côté passager.

Si les précommandes sont d’ores et déjà ouvertes sur le site de Lightyear, l’entreprise n’envisage pas le début de sa production avant fin 2025.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments