Gina Perier, une architecte française qui vit au Danemark, a inventé cet outil révolutionnaire. Elle a imaginé cet urinoir mobile, totalement hygiénique et sécurisé, pour réduire le temps d’attente des femmes dans les toilettes publiques.

Réduire les temps d’attente

Baptisé Lapee, cet urinoir a été conçu pour réduire les temps d’attente dans les espaces publics. En effet, les femmes ne disposent pas de moyens efficaces et rapides, comme les hommes, pour pouvoir uriner dans les lieux publics. Bien souvent, lors de festivals, de concerts ou autres activités rassemblant du monde, il faut attendre de longues minutes, de quoi se décourager et attendre de rentrer chez soi pour pouvoir se soulager…

L’architecte Gina Perier a ainsi mis au point un outil qui permettrait de réduire considérablement ce temps d’attente : selon Lapee, les femmes passent 3 minutes aux toilettes dans les évènements publics, tandis qu’avec ce dispositif, elles passeraient à seulement 30 secondes, juste le temps d’uriner sans avoir à faire la queue ! Il serait ainsi 600 fois plus efficace que des toilettes normales.

Comment ça fonctionne ?

L’urinoir de couleur rose se présente comme un trèfle. Pour uriner, la femme doit s’accroupir à la turque et se servir de parois conçues spécialement pour pouvoir se stabiliser. L’urinoir, qui peut accueillir trois personnes en même temps, n’a ni porte, ni verrou. Ainsi, la tête de l’utilisatrice dépasse et elle peut voir si une longue queue se forme. Mais pourquoi donc ? “S’il y a une porte et un verrou, on ne peut plus contrôler ce qu’il se passe derrière cette porte. La personne va peut-être envoyer un texto, qui va créer une file d’attente”, explique la créatrice de Lapee.

Et même s’il ne dispose pas de moyen d’être fermé, cet urinoir vous garantit l’intimité grâce à la manière très innovante dont il a été conçu.

Un système sécurisé et écologique

Il s’agit d’un outil pensé par une femme pour les femmes qui mise également sur la sécurité de ces dernières. Sa conceptrice a expliqué à France info que « quand on va dans l’urinoir, on gravit deux marches. À ce moment-là, on est sur une hauteur qui nous donne de la force, on voit ce qui se passe. S’il y a la moindre personne qui s’approche avec une mauvaise intention, on peut prévenir et partir avant. »

L’urinoir est également écologique puisqu’il est fait de plastique recyclé et ne dispose pas de papier toilette car il a été conçu uniquement pour la petite commission.

Le prototype de cette invention géniale a été testé au Danemark, mais malheureusement, il n’a pas reçu de récompense le 8 mai dernier au concours Lépine. On espère quand même qu’il verra le jour en France d’ici peu.

Et vous, souhaitez-vous voir cet urinoir féminin débarquer dans les festivals français ?

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Hadri Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Hadri
Membre
Hadri

Ça existe déjà des pisse-debout pour les femmes

https://www.pissedebout.fr/content/30-comparatif-de-pisse-debout