2. Bioshock : Infinite (2015 – PS3, Xbox 360 et PC)

Après un premier opus particulièrement réussi et un deuxième jeu qui a divisé les joueurs, Bioshock : Infinite est arrivé et a réconcilié les joueurs avec la licence désormais culte d’Arkane Studios.

Le jeu nous plongeait dans une ville utopique, qui flotte dans le ciel (plutôt qu’une ville sous-marine comme dans le premier opus). Le jeu vient à nouveau nous faire constamment douter de qui est “gentil”, qui est “méchant” dans l’histoire. Tout au long de l’aventure, on a du mal à comprendre les intentions des personnages que l’on rencontre. La fin, avec ses révélations sur les “variables et constantes”, surchauffe notre cerveau. La scène finale se révèle complexe, avec des versions alternatives du personnage d’Elizabeth… Et mieux vaut jouer au jeu pour le découvrir et se faire ses propres théories.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de