Tituba sorcière

La petite ville de Salem a été le théâtre du procès de sorcières au XVIIe siècle. Tituba, femme esclave, est à l’origine de ce fameux procès. Explications.

Qui était Tituba ?

Encore aujourd’hui, les origines de Tituba demeurent incertaines. Et, elle a souvent été confondue avec une esclave africaine. D’après plusieurs spécialistes, elle était membre de la tribu Arawak, au Venezuela. C’est ensuite qu’elle aurait été emmenée sur les marchés de la Barbade, puis vendue.

Les experts sont toutefois sûrs que Tituba était une esclave indigène appartenant au révérend Samuel Parris. Capturée enfant en Amérique du Sud, elle a été emmenée à la Barbade puis vendue en tant qu’esclave. Quand elle a commencé à travailler pour Samuel Parris, elle n’avait qu’entre 12 et 17 ans. Il en hérita à la mort de son père. Il habitait à Salem Village.

Par ailleurs, la famille Parris possédait une plantation de canne à sucre. Samuel Parris était marié et avait trois enfants. Tituba s’en ait beaucoup occupé, notamment de celui du milieu, Betty, et de sa cousine, Abigail. Pour les divertir, elle leur racontait des histoires sur sa vie d’avant, à la Barbade. Elle leur contait aussi des histoires de magie vaudoue. Ces deux jeunes filles, mais aussi d’autres enfants de la ville, ont alors commencé à disparaître sur de courtes périodes et étaient censées pratiquer des jeux et autres aventures pour voir leur avenir.

Des jeux à la panique

Malheureusement, ces jeux ont commencé à devenir de plus en plus inquiétants. Le révérend a effectivement commencé à voir des changements chez les filles de la ville. Il a signalé des crises, des membres contorsionnés, des cris de douleur et des morsures. Après plusieurs examens, le médecin local n’est même pas parvenu a identifié ce qu’elles avaient. Il n’a suggéré qu’une chose à Samuel Parris : la présence du diable.

Avec le temps, ce phénomène devint de plus en plus courant : deux amies des filles du révérend ont commencé à se plaindre de maux similaires, entraînant une panique générale au sein de la ville. Nombreux étaient ceux à affirmer que la sorcellerie était en jeu.

Malgré leur proximité avec Tituba, Betty et Abigail ont fini par l’accuser d’être la seule responsable de ces comportements inexpliqués. Tituba a d’abord nié ces accusations. Puis, elle a été arrêtée avec deux autres femmes et a finalement avoué pratiquer la sorcellerie.

Tituba

Les aveux

Tituba a avoué que le diable était venu la voir et lui avait ordonné de faire de la sorcellerie à l’encontre des jeunes de la ville. Elle a également accusé les autres de pratiquer la sorcellerie. Plus de 200 personnes ont ainsi été accusées. 19 hommes et femmes ont été exécutés, ou sont morts en prison.

Toutefois, Tituba est ensuite revenue sur ses aveux : elle a dénoncé son interrogatoire, l’a jugé très dur et a expliqué qu’il l’avait induite en erreur. Bien qu’elle ait été épargnée de l’exécution, elle a été emprisonnée durant 13 mois, puis abandonnée par son propriétaire.

Finalement, à la fin de l’affaire des sorcières de Salem et à la suite de tous ces évènements, Tituba a finalement été achetée par un inconnu : un tisserand de Boston. Mais, elle semble avoir disparu du texte historique connu aujourd’hui et elle demeure un mystère des procès de Salem.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
louis
louis
15 jours

tout ça c’est des conneries il a été prouver que c’est une ancienne famille ruinée jalouse de la réussite d’un nouveau négociant a inventer cette histoire de demons