Découvrez les plus folles théories de fans sur vos séries préférées

Découvrez les plus folles théories de fans sur vos séries préférées

De par leurs acteurs en commun ou leur similitudes scénaristiques, de nombreuses séries télévisées se retrouvent au cœur de théories imaginées et développées par les spectateurs. Si certaines nous semblent tirées par les cheveux, d’autres possèdent des bases solides et arriveraient même à nous convaincre comme c’est le cas des théories des univers partagées. Imaginez les personnages de Breaking Bad partir à l’aventure avec Doctor Who ou tous les héros de Joss Whedon vivre le même voyage palpitant : préparez-vous, car selon ces théories, toutes vos séries préférées sont liées.

TOMMY WESTPHALL

L’une des premières théories est sans doute celle qui aura demandé le plus de travail à ses créateurs : la Tommy Westphall Theory. Issue de la série télévisée St. Elsewhere diffusée durant les années 80, elle est basée sur la scène finale du dernier épisode de la dernière saison qui révélait un retournement de situation important. En effet, on découvrait que toute la série, son histoire et ses personnages n’étaient en fait que l’invention d’un petit garçon autiste nommé Tommy.

AUJOURD’HUI, PLUSIEURS CENTAINES D’ŒUVRES ONT ÉTÉ LIÉES LES UNES AUX AUTRES

Partant de cette information, des spectateurs ont commencé à étendre la création de Tommy aux séries dérivées de St. Elswhere et ainsi, chaque personnage invité dans la série lors d’épisodes spéciaux, leurs séries d’origines et autres protagonistes fréquentés devenaient le fruit de l’imagination du jeune garçon, agrandissant constamment la liste des séries faisant partie de l’univers de Tommy. Aujourd’hui, c’est plusieurs centaines d’œuvres qui ont été liées les unes aux autres par différents éléments et qui, selon les développeurs de la théories, prendraient toutes places dans le même univers.

AMERICAN HORROR STORY

Annoncée à sa sortie comme une série d’anthologie, American Horror Story a vite titiller la curiosité des spectateurs : des personnages récurrents ou similaires, des acteurs revenant d’une saison à l’autre et les déclarations peu convaincantes du cocréateur Ryan Murphy sur le sujet auront été autant d’arguments pour les défenseurs des théories selon lesquelles chaque saison est liée d’une certaine manière aux autres. L’une d’entre elles voudrait que les acteurs jouent sans cesse des réincarnations de leurs précédents personnages.

C’est durant la diffusion de la seconde saison de la série, Asylium, que des spectateurs ont commencé à partager leurs doutes sur les forums spécialisés. Il aura toutefois fallu attendre une déclaration de Murphy sur le sujet pour que les spéculations se transforment en véritable théorie. En 2014 et lors d’un entretien avec les journalistes d’Entertainement Weekly, l’artiste qui promouvait alors la dernière saison en date, avait annoncé le retour d’une actrice dans un rôle différent de celui qui l’avait introduit à l’univers de la série. Il n’aura pas fallu longtemps aux internautes pour regrouper toutes les similitudes de la série et après s’être penché sur le sujet, c’était au tour des journalistes du site Vulture de se lancer dans l’examination minutieuse des potentiels indices placés dans les épisodes des trois premières saisons.

Selon eux, tout commence avec le personnage de Pepper que l’on retrouvait aussi bien dans Asylum (2012) que dans Freak Show (2014), deux saisons dont les récits prenaient place à 10 ans d’intervale. On découvrait alors la jeunesse du personnage et les évènements qui l’auraient conduit, une décennie plus tard, à fréquenter les protagonistes l’asile psychiatrique de Briarclif. D’autres indices se portent sur les noms portés par les personnages sur plusieurs saisons (Montgomery et Goodman), sur les destins tragiques des protagonistes que l’on peut suivre dans le désordre d’une saison à l’autre ou des lieux fréquemment cités dans les différentes histoires.

Ce qui aurait pu passer pour une nouvelle fantaisie des internautes finit par se révéler vraisemblable et fut repris par toutes sortes de journaux, du Huffington Post à Entertainment Weekly en passant par PopSugar, MTV, etc. Petit à petit, les créateurs de la série et sa chaîne de diffusion, FX, ont commencé à jouer sur le phénomène au moyen de déclarations mystérieuses, d’indices laissés à l’évidence ou de bandes-annonces manifestes. Aujourd’hui, le doute n’est plus permis et la théorie selon laquelle tout est lié n’en est plus une : il reste tout de même à savoir comment les créateurs de la série arriveront à nous expliquer ce choix.

JOSS WHENDONVERSE

Producteur, réalisateur et scénariste américain, Joss Whedon a travaillé sur certaines des séries les plus adorées des années 90 et 2000. Buffy contre les Vampires, Angel, Firefly, Serenity et bien d’autres ont marqué l’histoire de la fantasy et de la science-fiction sur le petit écran, lui apportant une certaine notoriété auprès des spectateurs. Avec un tel public, il n’aura pas fallu longtemps avant que naissent différentes théories sur son travail et notamment celle d’un univers dans lequel toutes les histoires de ses séries cohabiteraient.

Selon cette théorie, les différents héros de Whedon participeraient tous au même combat : celui de défendre le monde contre les menaces que représentent les démons. Le site Imgur fut l’un des premiers à servir de forum de discussion pour les partisans de cette idée et un scénario intéressant, bien que tiré par les cheveux, est ressorti des nombreux échanges des internautes. Les évènements de Firefly (2002) découleraient de ceux du film La Cabane dans les bois (2012) qui se termine par la destruction du monde.

TOUTES LES HISTOIRES DES SÉRIES DE JOSS WHEDON SERAIENT LIÉES

Toutes les organisations secrètes (Le Conseil des Observateurs, L’Initiative, Wolfram & Hart,…) présentes dans les différentes œuvres de Whedon travailleraient de concert pour protéger le monde des forces surnaturelles. Pour remplir leur mission, les sociétés utilisent les tueurs (slayers en anglais), des combattants résistants et entrainés, envoyés sur le terrain pour abattre le plus d’ennemis possible.

Dans le but d’appuyer cette théorie, les chroniqueurs du site Cracked ont créé une vidéo pour expliquer les potentiels liens entre les différentes œuvres. Partant de Buffy et Angel, ils vont jusqu’à inclure les films Avengers (dont Whedon est le réalisateur) se servant comme argument de la présence de créatures extraterrestres et du devoir qu’ont les super-héros à les combattre.

POTATO CHIPVERSE

Bien plus amusant que les théories précédentes, le Potato Chipverse nous fait quitter les registres de la science-fiction et de la fantasy pour nous faire entrer dans celui de la comédie. Loin d’être aussi compliquée que la théorie d’American Horror Story ou que celle de Joss Whedon, celle-ci s’appuie sur une simple marque de chips présente dans une multitude d’œuvres allant de Arrested Development à Community en passant par Orange is the New Black, New Girl, Ugly Betty et Sons of Anarchy.

CETTE THÉORIE S’APPUIE SUR UNE MARQUE FICTIVE DE CHIPS PRÉSENTE DANS DE NOMBREUSES SÉRIES

En réalité, il n’y a rien de très surprenant à retrouver cette fausse marque dans différentes créations télévisées puisqu’elle provient d’ISS, une entreprise indépendante chargée de distribuer des produits aux noms inventés. Là où la théorie se complique, c’est qu’elle fait écho à l’univers de Tommy Westphall : le sachet de chips représente un lien nouveau entre les séries déjà intégrées au monde de St Elsewhere et d’autres, qui n’en faisaient pas encore partie.

De la même manière, les cigarettes de la marque fictive Morley ont participé à la création de tout un univers : le tabac inventé ne pouvant exister que dans un seul univers, il étend ce dernier s’il est utilisé par plusieurs personnages. Vous avez certainement déjà entendu parler de cette marque puisqu’elle est la préférée du mystérieux homme à la cigarette de X-Files.

Sa première apparition remonte à 1961 dans une série méconnue en hexagone du nom de « The Dick Van Dyke Show » et depuis, elle a été aperçue entre les mains de nombreux héros incluant ceux de l’univers de Joss Whedon mais aussi 24, Californication ou encore Beverly Hills 90210 (rappelons que ces dernières œuvres font déjà partie de l’univers de Tommy Westphall). Si ces produits servent bel et bien de liens aux yeux de nombreux sérivores, d’autres n’y voient que de simples accessoires partagés par les différentes productions pour des raison d’économies et non pas créatives. À ce titre, beaucoup choisissent de ne pas les considérer comme des preuves attestant l’appartenance de plusieurs œuvres au même univers.

Il existe de nombreuses autres théories sur vos séries préférées et qu’elles soient bien fondées ou non, elles démontrent l’importance de cet art dans la vie des spectateurs. Si, comme nous, vous aimez décortiquer les moindres détails du petit écran, rendez-vous vite sur le site TV Trope qui expose les relations entre différentes œuvres sans se cantonner à la télévision : comics, films, anims et manga regorgent de ce genre de théories.

Chaque seconde, la Lune parcourt 1 kilomètre autour de la Terre sur son orbite, à une vitesse de 3680 km/h.

— @DailyGeekShow