serpent-deux-tetes
Image d’illustration — RealityImages / Shutterstock.com

Un serpent à deux têtes, une rareté de la nature, fait son retour au zoo de Cameron Park au Texas après une longue convalescence. Le reptile, nommé Pancho et Lefty selon ses deux têtes, avait été blessé au cou à cause de ses mouvements désordonnés. Il a fallu plus de deux ans pour qu’il se rétablisse complètement.

Le serpent est un ratier occidental (Pantherophis obsoletus), une espèce commune dans le sud des États-Unis. Il souffre d’une malformation appelée bicéphalie, qui résulte d’une division incomplète d’un embryon en jumeaux identiques. Ce phénomène existe depuis au moins 150 millions d’années, comme en témoigne un fossile de reptile à deux têtes découvert en Chine.

Naviguer dans le monde avec deux têtes implique des défis considérables. Les deux cerveaux du serpent reçoivent des signaux contradictoires, rendant leurs mouvements maladroits et désynchronisés. En février 2021, l’animal a subi une blessure au cou alors qu’il tentait de se déplacer dans des directions opposées. Une année entière a été nécessaire pour sa guérison, suivie d’une période de convalescence supplémentaire afin de restaurer sa santé globale.

Le serpent a été trouvé dans le jardin d’une femme près de Waco en 2016, alors qu’il n’était qu’un bébé de 20 centimètres. Il a été mis en quarantaine pendant 18 mois avant d’être exposé au public en 2018. Âgé de 8 ans à présent, il mesure entre 60 et 90 centimètres, d’après les informations de Sarah Bahari du Dallas Morning News. Cette taille est un peu petite pour un ratier, qui peut atteindre entre deux et trois mètres, comme l’a indiqué le laboratoire d’écologie de la rivière Savannah de l’université de Géorgie. 

À ses débuts au zoo, la tête gauche du serpent était la plus dominante et mangeait la plupart des repas. Mais maintenant, c’est la tête droite qui contrôle le corps. La tête gauche semble se contenter de suivre le mouvement.

Le zoo a indiqué sur Facebook que pour éviter d’autres blessures, l’enceinte de l’exposition a été soigneusement conçue. Située dans l’aquarium d’eau douce du zoo, elle est dépourvue d’obstacles susceptibles d’entraver les mouvements du serpent. Les concepteurs ont opté pour une configuration essentiellement herbacée, offrant à l’animal à la fois une sécurité psychologique et une protection physique contre les accidents.

Par ailleurs, un serpent à deux têtes a vu le jour en Caroline du Nord.

S’abonner
Notifier de
guest

4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
bbb
bbb
18 jours

pauvre serpent…

Chantal SYVERSON
Chantal SYVERSON
17 jours

Pourquoi le maintenir en vie dans ces conditions ? Il souffre certainement beaucoup. Mais l’humain persiste à considérer l’animal comme une anomalie scientifique.