C’est lors du Amsterdam light festival, que la statue que nous allons vous présenter a été dévoilée. Engagée et porteuse d’un message ambigu, elle sera exposée à Amsterdam pendant le festival, du 29 novembre au 20 janvier. L’occasion pour les visiteurs de se confronter à leur consommation de la technologie au quotidien.

Si vous vous promenez au Amsterdam Light Festival cette année, vous pourrez sûrement tomber nez à nez avec une multitude de sculptures plus originales les unes que les autres. Mais celle qui attire tous les regards cette année est particulièrement singulière : il s’agit en réalité de trois sculptures grandeur nature d’un homme et de deux femmes… absorbés par leur téléphone ! Seule la lumière de leurs écran illumine les statues qui sont blanches, une couleur neutre qui permet au spectateur de s’identifier à la situation qu’il est en train de contempler.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Design Bridge (@design_bridge) le

Derrière cette idée lumineuse, on trouve la designer Gali Lucas, qui s’est inspirée du paradoxe entre connexion et déconnexion offert par les écrans. Elle a confié au site Internet My Modern Met : “En hiver, avec la tombée du jour qui se fait de plus en plus tôt, on peut voir les gens naviguer dans la ville à la lumière de leurs écrans. On retrouve ce phénomène partout : dans les cafés, les parcs, et même lorsque les gens se déplacent à vélo. C’est assez sinistre. Cette lumière est parfois notre seul moyen de nous connecter au monde qui nous entoure, mais en même temps, elle nous isole complètement. Elle nous détache du monde réel. »

Alors que l’artiste travaille habituellement en 2D, son association avec la sculptrice berlinoise Karoline Hinz a permis la mise en forme du projet. Un résultat surprenant, mais qui colle parfaitement au thème du festival, que l’on peut traduire en français par “ le moyen est le message”. L’occasion de faire réfléchir le public présent cette année à notre obsession pour la technologie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Design Bridge (@design_bridge) le

Malgré un message fort, l’installation se veut neutre : le message qu’elle entend passer n’est ni positif, ni négatif et son seul but est de faire prendre conscience au public de l’importance de la technologie dans leur propre vie. En créant un banc qui permet d’obtenir une véritable interaction avec les sculptures, Lucas espère interpeller les passants : « Je n’essaie pas de faire passer un message spécifique pour inciter les gens à changer de comportement, explique-t-elle, j’espère juste que cela les amènera à s’interroger sur la place de la technologie dans leur vie… »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Design Bridge (@design_bridge) le

Il est encore temps de laisser nos smartphones de côté pour profiter des véritables relations humaines, celles qui se font en dehors du monde virtuel.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de