Pour sauver ses enfants d’une mort certaine, cette Ouette d’Égypte fait semblant d’être blessée

Les animaux sont décidément incroyables. Régulièrement, des découvertes par biologistes et amateurs enrichissent davantage le savoir de l’Homme à propos des diverses faunes présentes sur Terre, et impressionnent toujours plus. Par leur richesse et leur diversité en de multiples points, les animaux représentent un champ d’étude très vaste. Ici, le Daily Geek Show souhaite vous montrer la scène d’une Ouette d’Égypte, qui fait semblant d’être blessée dans le but de sauver ses enfants d’une mort certaine  !

Un prédateur qui fait face à un dilemme

C’est durant un après midi pluvieux au sein de la réserve naturelle de Sabi Sand en Afrique du Sud que la scène a été capturée. En pleine quête de nourriture, un jeune léopard tente de se trouver de quoi manger en scrutant les horizons arides… Il aperçoit alors des ouettes égyptiennes, et les repère par leur bruit. Au total, il repère quatre poussins qui représentent des proies faciles et alléchantes pour le félin.

À partir de ce moment-là, on peut logiquement penser que la situation est sous contrôle du prédateur, habitué à toujours chasser les animaux en bas âge, beaucoup plus faciles d’accès et nécessitant moins d’effort. Mais tout ne se déroule pas comme prévu : une mère va faire semblant d’avoir une aile cassée, ce qui va perturber la chasse du félin. En effet, il va estimer que cette ouette, plus grosse mais handicapée physiquement de par son aile cassée, est plus intéressante, et se lance à sa poursuite. Au début, l’ouette feint une course ralentie, le léopard est derrière, mais lorsque ce dernier décide d’accélérer le rythme, elle prend son envol, et fait tomber le masque de son stratagème. Le léopard repart sans aucun butin.

Les témoins et experts en comportement se disent surpris. Au-delà du véritable rôle d’acteur de l’ouette, ils estiment que le prédateur a adopté un étrange procédé. Il est anormalement excité par l’activité des canards, qui sont des animaux assez sommaires pour un léopard.

« C’est presque comme si ce léopard s’ennuyait et cherchait de l’excitation. »

Enfin, le léopard semble jouer avec les canards. Plus qu’une véritable traque dans le but de s’alimenter, cette chasse semble avoir un but d’amusement pour le grand félin. En revanche, les ouettes sont habituées à être victimes de plus petits félins dans la région comme les caracals, des chats sauvages africains ou encore les servals.

L’ingénieuse stratégie des ouettes

Mais que dire du comportement assez étonnant de la mère des ouettes d’Égypte. En feignant le danger pour attirer l’attention du léopard, ces animaux prouvent une véritable compréhension du mode de fonctionnement du félin. Elles savent très bien qu’il cherche à s’attaquer à la cible qui a la moins de chance d’en réchapper, de par son physique diminuée. Sur l’échelle du félin, les petits représentent un encas facile et privilégié, mais une ouette adulte et blessée passerait immédiatement en numéro un de la liste.

Dans la région cependant, ce genre de comportement venant des ouettes égyptiennes, qui font semblant d’être blessées pour attirer le danger, est connu. Ce qui est plus rare, est de capter ce moment unique. Prétendre avoir une aile cassée, boiter ou encore agir sans attention, les ouettes égyptiennes se montrent très malignes et  tente de ruser des félins, pourtant experts de la chasse. Selon Boyes, qui a capturé cette scène, ce genre de comportement concernerait de nombreuses espèces d’oiseaux, toujours dans le but d’attirer le danger hors de leurs petits. Les oiseaux sont des animaux dotés d’une grande intelligence.

L’adaptation est une faculté clef ici. La blessure de l’ouette visant à distraire le léopard ne fonctionne pas éternellement, et les oiseaux se mettent à plonger dans l’eau ; un milieu que le félin craint. Déçu, le prédateur retourne sur ses pas, et à ce moment-là, deux poussins qui s’étaient cachés, grâce à leur mère, rejoignent leur famille et sont sains et saufs.

Pixabay


Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe