— Lucky Business / Shutterstock.com

Le ronflement est un son rauque qui provient du nez ou de la bouche lorsque la respiration est partiellement obstruée pendant le sommeil. Le bruit des ronflements est si fort que cela irrite les personnes autour de l’individu qui dort. D’ailleurs, mystérieusement, la personne qui ronfle ne se rend même pas compte qu’elle ronfle étant donné qu’elle dort profondément.

Le ronflement est donc naturel car cela est provoqué par la relaxation des muscles présents dans la bouche et la gorge. De plus, il est important de se détendre pendant le sommeil afin que notre corps se repose et récupère. Chez les ronfleurs, les tissus mous de la bouche ne se maintiennent pas en place et bloquent partiellement le flux d’air qui pénètre dans le système respiratoire, ce qui cause les bruits que nous entendons.

L’évolution humaine y est pour quelque chose

L’évolution humaine a causé des modifications dans certaines parties du corps humain, notamment les parties buccales. La voie respiratoire parfaite serait donc un long tube droit et ne présentant aucune partie molle. Mais pour en arriver à notre corps actuel, tous nos organes ont été façonnés pour recevoir d’autres organes, comme le visage et la gorge.

Dans le cas de la gorge, la langue a été installée plus loin dans la gorge afin de produire des sons, ce qui bloque les voies respiratoires lorsque l’on s’endort. Notre posture affecte aussi le bon fonctionnement de nos voies respiratoires car elle laisse moins de place pour que les tissus mous se rangent dans la partie du tube de la gorge.

— fizkes / Shutterstock.com

Comment fonctionne le cerveau lorsque nous dormons ?

Evidemment, nous sommes toujours réveillés par des bruits forts et suspects, mais jamais par nos ronflements. D’ailleurs, il est normal d’entendre le son pendant le sommeil car notre cerveau est toujours actif. Il favorise juste la prise de repos tout en filtrant la priorité des sons afin que nous puissions dormir calmement malgré les bruits autour. Effectivement, nous ne nous réveillons que sous l’effet de bruits inhabituels et forts que notre cerveau traite comme des signes de danger.

Le cerveau traite donc le bruit relatif aux ronflements comme des bruits de fond normaux et qui ne nécessitent aucune attention particulière. D’ailleurs, pour atteindre la relaxation totale des muscles, nous devons être dans un sommeil très profond. A ce moment, le cerveau bloque toutes les informations et filtre celles qui sont importantes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments