Faire courir un chien-robot en le tapant

Les chiens-robots sont en pleine conception un peu partout dans le monde, et surtout en Amérique. Capables de courir à des vitesses tout à fait correctes et prenant l’apparence de lévriers, ils avaient la capacité de se faire frapper pour aller plus vite, un peu comme dans le domaine de l’équitation.

Les concepteurs avaient initialement mis en avant cette particularité comme preuve de résistance et d’équilibre du robot, mais beaucoup y ont vu une preuve de cruauté et luttent pour ne pas donner de coup de pied à des chiens-robots.

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Un robot reste et restera longtemps une machine. C’est qu’une dégradation de matériel.
Et ne souhaitons pas qu’il prenne conscience, car vu l’imperfection des humains…