régime végétalien
— Foxys Forest Manufacture / Shutterstock.com

Les régimes végétaliens ne cessent de gagner en popularité, et c’est principalement en raison des bénéfices que ce genre d’habitude alimentaire apporte à la santé. Mais il faut savoir qu’un régime végétalien peut également avoir un impact négatif sur la santé. On vous en dit plus sur ce sujet.

Le véganisme : qu’est-ce que c’est ?

Le véganisme – également appelé régime végétalien, régime végan ou végétalisme intégral – est la forme la plus stricte de végétarisme. En effet, si certains régimes végétariens tolèrent la consommation de sous-produits d’origine animale – comme les produits laitiers et les œufs –, ce n’est pas le cas du véganisme. Ainsi, le régime végétalien est un régime alimentaire strictement basé sur des produits d’origine végétale. Dans certains des cas les plus extrêmes, le véganisme ne se limite pas à l’alimentation.

Cela peut en effet s’étendre à tous les aspects de la vie, dont l’habillement, les produits d’hygiène et cosmétiques et, bien évidemment, le militantisme envers cette cause. Si de plus en plus de personnes décident aujourd’hui de devenir véganes, c’est principalement en raison de convictions profondes en la valeur morale de ce mode de vie, et surtout pour être en meilleure santé. Il existe en effet de nombreuses preuves que le régime végétalien est bénéfique pour la santé, notamment pour la perte de poids et pour réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

regime vegetalien
— Foxys Forest Manufacture / Shutterstock.com

Être végan, mais ne pas partir dans les extrêmes

Mais le véganisme n’a pas que des avantages. En plus d’être très contraignant, être végan peut être mauvais pour la santé et le bien-être, surtout lorsqu’il s’agit de régime végétalien extrême. Ceux qui adoptent une telle pratique choisissent de limiter leur alimentation à des fruits et des légumes crus. Cela exclut non seulement la cuisson, mais également tous les aliments transformés, comme le lait végétal, le tofu et les compléments alimentaires. Les partisans de cette pratique affirment que la cuisson et la transformation font perdre aux aliments leurs nutriments et les antioxydants.

Pourtant, il est important de comprendre que tous ces aliments sont essentiels pour avoir une alimentation équilibrée et saine lorsqu’on ne consomme pas de viande. En effet, les fruits et les légumes comestibles sans aucune transformation ne peuvent fournir certains nutriments essentiels comme les protéines, le fer, la vitamine B12, le calcium et les acides gras oméga-3. De plus, même si la cuisson fait effectivement perdre leurs nutriments et les antioxydants à certains fruits et légumes, cela a l’effet inverse sur d’autres.

En effet, pour certains végétaux – comme les épinards, les asperges, les champignons, les carottes, les brocolis, les choux frisés et les choux-fleurs –, les nutriments sont emprisonnés dans les parois cellulaires et ne sont pleinement libérés qu’après la cuisson. Pour conclure, il n’y a rien de mal à adopter un régime végétalien si l’on reste modéré et qu’on veille à avoir une alimentation équilibrée qui fournit tous les nutriments dont le corps humain a généralement besoin. Si c’est vrai pour les personnes en bonne santé, c’est d’autant plus vrai pour les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et tous ceux qui ont une santé fragile.

Pour aller plus loin, découvrez les 10 régimes alimentaires les plus populaires au monde.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Johann
Johann
1 mois

Quel ramassis de ***** cet article..
Mal sourcé et franchement démago