— Gero Rodrigues / Shutterstock.com

Avec une politique résolument tournée vers les aspects financiers de son pays, le président brésilien Jair Bolsonaro a été mainte fois critiqué pour sa gestion du social et de l’environnemental. Son impopularité en la matière est telle qu’un éminent chef indigène a décidé de le traduire en justice pour crime contre l’humanité.

Une tentative pour protéger l’environnement et le droit des peuples autochtones

Deux hauts dirigeants autochtones brésiliens ont demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d’enquêter sur le président Jair Bolsonaro pour « crime contre l’humanité ». Plus précisément, le président est accusé de dommages environnementaux sans précédent, de meurtres et de persécutions. Raoni Metuktire, le chef du peuple Kayapo, et Almir Narayamoga Surui, chef de la tribu Paiter Surui, ont officiellement déposé la plainte auprès de l’organisme basé à La Haye le 22 janvier dernier. La plainte longue de 65 pages et annexée de 21 pièces à conviction est une mesure prise par les tribus autochtones afin de lutter contre la destruction de la forêt amazonienne qui a pris une ampleur démesurée durant le mandat de Bolsonaro.

Rappelons que depuis l’arrivée de Bolsonaro au pouvoir en 2019, la déforestation de la forêt amazonienne a grimpé de près de 50 % en seulement deux ans. Cela est en grande partie dû au fait que le gouvernement de Boslonaro a complètement laissé de côté la lutte contre la déforestation. Il a notamment allégé les pénalités pour les crimes environnementaux et a considérablement réduit le budget alloué à la protection de l’environnement. D’autre part, les invasions des territoires autochtones ont augmenté de 135 % en 2019, et au moins 18 personnes ont été assassinées dans des conflits fonciers l’année dernière.

« Depuis son investiture, la destruction de la forêt amazonienne s’est accélérée sans commune mesure : augmentation de la déforestation de 34,5 % en un an, taux d’assassinat de leaders autochtones le plus élevé depuis ces onze dernières années, effondrement et menaces des agences environnementales », peut-on lire dans la plainte à la CPI, rapportée par le journal Le Monde. « Cette situation, la plus dramatique sur ces dix dernières années, résulte directement de la politique d’État développée par le gouvernement de Jair Bolsonaro, qui vise à lever tous les obstacles pour piller les richesses de l’Amazonie », poursuit la plainte.

— Marcelo Chello / Shutterstock.com

La seconde plainte pour crime contre l’humanité déposée contre Bolsonaro

Outre le président brésilien, plusieurs ministres sont également visés par la plainte. Dans cette nouvelle lutte contre les politiques environnementales et sociales déplorables du gouvernement de Bolsonaro, les tribus indigènes ont également reçu le soutien de nombreux militants et autres groupes de défense des droits de l’homme. Ils sont également soutenus par leur avocat parisien, William Bourdon, qui a soumis la demande d’examen préliminaire au tribunal de La Haye, a rapporté The Guardian. Pour l’instant, il n’est pas encore déterminé si La Haye ouvrira effectivement une enquête sur Bolsonaro.

À noter que cette plainte intervient alors que le gouvernement de Bolsonaro croule sous les critiques à cause de sa gestion de la crise liée à la pandémie de coronavirus. Il est à savoir que le Brésil est actuellement le pays le plus fortement affecté par la deuxième vague de la pandémie et cumule plus de 217 000 décès. Il est également important de savoir qu’une autre plainte pour crime contre l’humanité contre Jair Bolsonaro a été déposée en juillet 2020. La plainte émise par divers responsables de la santé au Brésil accuse le président d’avoir dangereusement ignoré les recommandations émises par son propre ministère afin de gérer au mieux la pandémie dans le pays.

3
COMMENTEZ

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
FirstDe PALMA007 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
007
Invité
007

Quand le monde vas t’il se réveillé comment peut-on accepter qu’un homme a lui seul puisse avoir la main prise sur l’état de santé de notre planète

De PALMA
Invité
De PALMA

Soutien au chef Raoni et tous les peuples respectueux de la vie et de la nature/terre mère.