C’est désormais terminé. La PS Vita de Sony a définitivement été enlevée du catalogue, même au Japon. Lancée il y a quelques années avec de très bons arguments techniques, la firme japonaise comptait séduire tout un marché avec sa console portable. Seulement voilà, la destinée de la console n’a pas été ce qu’elle devait être, et le succès de la Vita se réduit principalement à l’archipel.

 

Un lancement en 2011 plein de promesses

Comme nous venons de rapidement le dire, la PS Vita n’a jamais réellement conquis le monde. Sony n’avait pas encore – et ne pouvait vraisemblablement pas – s’attendre à une telle explosion du marché des smartphones, proposant des centaines de milliers de jeux sur un support portable.

Avec ses 16 millions d’unités vendus, la PS Vita fait pâle figure si on la compare à la PlayStation Portable (PSP) et ses 75 millions, ou encore à la 3DS, principale concurrente. Le succès de la Vita s’est principalement centralisé au Japon, où le public était encore très friand des nouveautés. Malheureusement, cela ne suffit pas à la faire perdurer et aujourd’hui, Sony ne s’est pas encore prononcé sur une éventuelle console successeur.

YouTube

 

Quelles sont les principales raisons de cet échec ?

En plus de la concurrence croissante, Sony a dû faire avec des abandons très tôt des éditeurs tiers. C’est vraiment dommage quand on s’intéresse à la machine en elle-même, qui est capable de proposer un très bon contenu tant sur la qualité que sur la beauté visuelle.

Ce sont principalement les partenariats avec des gros éditeurs occidentaux qui ont rapidement été mis en standby. Ces derniers ont noté une demande européenne moins centrée sur les gros titres. En conséquence de cela, le catalogue global de la console portable s’est très vite trouvé assez pauvre et orphelin de jeux. Si on enlève les productions ou jeux édités par Sony, Uncharted, Gravity Rush ou encore Killzone, d’excellents jeux, force est de constater qu’il manque d’autres titres.

La machine aura donc connu une existence d’environ huit ans. Sony a déclaré que ses derniers modèles (bleu et noir) sont en “production terminée”, et on ne sait toujours pas si la firme japonaise continuera d’explorer le marché des consoles portables.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de