© The Walt Disney Company France – Cendrillon – La Petite Sirène / Allocine

Disney fait rêver plus d’une personne depuis des dizaines d’années à travers la beauté de ses histoires et de ses princesses. Des princesses qui n’ont toutefois pas une existence aussi féerique que l’on pourrait croire. En effet, nombreuses sont celles à ne pas avoir de mère. Mais pour quelle raison ?

Des princesses Disney sans mère

Vous l’avez sûrement déjà remarqué : Jasmine dans Aladdin, Belle dans La Belle et la Bête ou encore Ariel dans La Petite Sirène n’ont pas de mère. Cendrillon et Blanche-Neige n’ont quant à elles qu’une belle-mère. Mais, cette dernière est particulièrement méchante et n’aime d’ailleurs pas sa figure maternelle.

© The Walt Disney Company France – Aladdin / Allocine

Toutefois, cette décision n’est pas anodine et provient en réalité de Disney. Nombreux sont ceux à penser que cela est en lien avec la majeure partie des classiques que nous connaissons tous, autrement dit les contes de fées des frères Grimm. Dans leurs histoires, ils incluaient rarement une mère. Pourquoi ? Parce qu’aux XVIIIe et XIXe siècles, beaucoup de femmes décédaient tragiquement lors de leur accouchement.

Une histoire personnelle

Si certains pensent cela, d’autres considèrent que cela est un choix lié à l’histoire personnelle de Walt Disney en personne. Ce dernier a effectivement vécu le décès de sa propre mère. Selon l’oeuvre biographique Walt Disney : Le triomphe de l’imagination américaine, écrit en 2006 par Neal Gabler, « sa mère Flora est morte d’un empoisonnement au monoxyde de carbone dû au chauffage défectueux ».

Cette horrible situation n’était absolument pas la faute de Walt Disney. Toutefois, comme il avait acheté la maison où elle est décédée pour elle, il est probable qu’il ait ressenti une profonde culpabilité à vie. Le même ouvrage explique à ce sujet que « cela a peut-être été le moment le plus bouleversant de la vie de Walt Disney – une misère aggravée sans aucun doute par le fait qu’elle était décédée dans la nouvelle maison que Walt lui avait donnée et par la culpabilité de ses propres ouvriers ».

Et dans les Disney d’aujourd’hui ?

Si les princesses Disney d’hier n’avaient pas de mère ou n’avaient qu’une méchante belle-mère, il faut savoir que même celles étant les plus modernes n’en ont pas non plus. On peut par exemple penser à Giselle dans Enchanted, Anna et Elsa dans La Reine des neiges ou encore Elizabeth Swann dans Pirates des Caraïbes.

© The Walt Disney Company France – La Reine des neiges / Allocine

Ces nouvelles princesses sans mère laissent donc croire que le géant Disney continue de perpétuer la tradition en l’honneur de Walt Disney. Qu’en pensez-vous ?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments