— Henner Damke / Shutterstock.com

L’intelligence des céphalopodes est indéniable. Jusqu’à présent, c’est le seul animal invertébré connu à être capable d’utiliser des outils. Mais l’ingéniosité de la pieuvre ne s’arrête pas là. De ses aptitudes d’évasion exceptionnelles à sa capacité d’apprentissage admirable, qu’en est-il vraiment de l’intelligence des poulpes ?

Un système nerveux extraordinaire et neuf cerveaux

Pendant des années, les chercheurs ont essayé de comprendre comment certains animaux ont évolué pour devenir intelligents. Parmi eux, nous pouvons citer les singes, les éléphants, les dauphins, ainsi que certains oiseaux, comme les corbeaux et les perroquets. Si des réponses ont pu être apportées pour la majorité de ces espèces, beaucoup de mystères planent sur le cas des céphalopodes, notamment les pieuvres. Quoi qu’il en soit, les scientifiques ont quelques théories sur le sujet. L’une d’entre elles concerne notamment son système nerveux.

Dans le règne animal, le poulpe est l’espèce qui possède le système nerveux le plus complexe de tous les invertébrés. En tout, une pieuvre possède neuf cerveaux : un cerveau central qui contrôle le système nerveux et huit petits cerveaux dans chacun de ses bras. Plus précisément, ces petits cerveaux sont en fait des cellules nerveuses qui, selon les biologistes, contrôlent le mouvement. Leur rôle est de permettre aux bras d’agir indépendamment les uns des autres, tout en fonctionnant ensemble pour atteindre le même objectif. Bien évidemment, ce système nerveux – bien que très impressionnant – ne peut expliquer en totalité l’ingéniosité des pieuvres. Une pieuvre possède environ 500 millions de neurones, soit autant qu’en possède un chien. Cependant, elle peut se montrer beaucoup plus intelligente qu’un chien, et l’explication reste un mystère.

― Vladimir Wrangel / Shutterstock.com

Du camouflage à la résolution d’énigmes : les exploits réalisés par les poulpes

L’intelligence du poulpe est différente de celle d’un être humain, mais cela permet tout de même à l’animal de réaliser un certain nombre d’exploits. Il a été mainte fois prouvé que les poulpes sont capables de résoudre des énigmes, de mémoriser des schémas et d’utiliser des outils pour atteindre leurs objectifs – notamment pour chasser leurs proies ou pour construire des abris. Une pieuvre peut également dévisser des bocaux, même de l’intérieur. L’animal est aussi capable de retrouver son chemin dans des labyrinthes ainsi que le chemin qui le conduirait à l’océan s’il décidait de s’échapper d’un aquarium. Et s’échapper d’un aquarium semble être un jeu d’enfant pour la pieuvre. De nombreuses histoires rapportent que durant la nuit, des pieuvres s’échappent de leurs enclos pour manger les poissons dans les réserves voisines avant de retourner dans leur propre aquarium le matin venu.

Un poulpe est même capable de provoquer des courts-circuits en utilisant des jets d’eau afin d’éteindre la lumière – et ils font apparemment cela pour s’amuser. Plus impressionnant encore, les pieuvres sont capables de reconnaître et de mémoriser les gens, et de s’attaquer à ceux qu’elles ne jugeront pas « gentils ». Enfin, l’un des points essentiels concernant l’intelligence des poulpes, c’est leur capacité d’apprentissage exceptionnelle. De nombreuses expériences ont en effet démontré que certains céphalopodes peuvent acquérir certaines aptitudes de mémorisation et de reconnaissance par une méthode d’apprentissage.

Pour accompagner leur intelligence, les poulpes ont également d’autres aptitudes et caractéristiques naturelles qui en font des êtres tout à fait fascinants. Outre ses neuf cerveaux, le poulpe a également trois cœurs et du sang bleu. Ce sont ces cœurs et ce sang qui permettent à l’animal de survivre dans certains environnements extrêmes. Certaines espèces sont même capables de survivre un certain temps hors de l’eau pour chasser leurs proies. C’est bien connu, les pieuvres peuvent également produire une encre toxique qu’elles utilisent autant pour chasser que pour éviter les prédateurs. Les tentacules sont également utilisés pour se nourrir et se défendre. À cela s’ajoutent leurs nombreuses ventouses ainsi que leurs incroyables capacités de camouflage.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de