La France, championne des véhicules diesel les plus polluants

Cocorico, la France est la championne des véhicules sales. Et il n’y a pas de quoi s’en féliciter, bien au contraire ! Selon l’ONG Transport & Environnement, près de 30 millions de véhicules diesel, plus polluants que la limite autorisée, circulent en Europe, dont 5,5 millions en France.

Il y a tout juste un an, l’affaire du « dieselgate » secouait le monde automobile. Mais aujourd’hui, les véhicules qui circulent en France et en Europe ne sont pas plus propres pour autant. Une étude de l’ONG spécialisée dans l’étude des émissions polluantes des voitures est parue ce lundi 19 septembre 2016. L’objectif :« exposer le nombre choquant de voitures diesel sales sur les routes de l’UE et la faible régulation des véhicules par les autorités nationales ». Car le résultat est des plus surprenant.

graphique-france

En comparant les données portant sur 230 modèles, T & E s’est aperçu que plus de quatre véhicules sur cinq aux normes Euro 5, vendus entre 2010 et 2014 produisaient trois fois plus d’émissions de NOx (oxydes d’azote) que la norme fixée. Et le résultat n’est pas plus reluisant pour les véhicules Euro 6 commercialisés depuis 2016. Deux tiers d’entre eux émettent jusqu’à plus de trois fois la limite fixée.

Et c’est dans l’Hexagone que l’ONG comptabilise le plus grand nombre de voitures les plus polluantes en circulation. La France est suivie de près par l’Allemagne, avec 5,3 millions de véhicules sales. Le Royaume-Uni est derrière avec 4,3 millions et enfin l’Italie avec 3,1 millions.

graphique-voitures

En matière d’émissions d’oxydes d’azote, gaz très toxique, les quatre marques du groupe Volkswagen ont le meilleur résultat. Les modèles Audi, Seat, Skoda et Volkswagen les plus récents émettent seulement deux à trois fois plus de NOx que ne l’autorise la norme Euro 6. À l’inverse, les mauvais élèves sont Opel, Renault-Nissan, Fiat et Suzuki. Leurs modèles les moins performants rejettent jusqu’à 15 fois plus d’oxyde d’azote que ne le permet la réglementation.

Au sein de l’Union Européenne, les Etats membres sont chargés d’assurer l’homologation des modèles de voiture et d’infliger des pénalités si nécessaire. Une fois attribuée, l’homologation est valable dans l’ensemble des 28 pays.

Une voiture polluante via Shutterstock
Une voiture polluante via Shutterstock

Toutefois, depuis le scandale Volkswagen, la Commission européenne souhaite réformer la législation pour s’accorder davantage de pouvoir de contrôle et de sanctions si nécessaire. Mais pour être sûr de respecter les normes, misez sur cette voiture électrique qui se recharge seule grâce à l’énergie solaire.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux