Les chutes de neige seraient bien différentes si les flocons qui tombaient étaient aussi gros que le plus imposant jamais recensé… Heureusement, il n’y en a eu qu’un depuis 130 ans !

Voir tomber les flocons de neige suffit à émerveiller petits et grands malgré leur petite taille. Pour se former, les flocons ont besoin d’une température inférieure à zéro degré et de voir s’accumuler des centaines de minuscules cristaux. Ces cristaux sont en réalité des gouttelettes ayant gelé dans les nuages. L’accumulation fait que les flocons de neige mesurent entre 2 et 5 millimètres quand ils tombent vers le sol.

Nous observons parfois de plus gros flocons pouvant atteindre quelques centimètres. Cependant, ce n’est rien comparé au plus gros flocon de neige jamais mesuré. En effet, ce flocon géant mesurait 38,1 cm de diamètre et faisait 20,3 cm de haut. Il a été observé le 28 janvier 1887 aux États-Unis, près de la base militaire de Fort Keogh (Montana).

À ce jour, ce flocon XXL est d’ailleurs toujours présent dans le Guinness Book des records. Un chiffre imposant que certains considéraient même comme improbable. Les dimensions enregistrées, l’âge de ce record et l’absence de preuves font douter les spécialistes.

Néanmoins, il est tout de même possible de voir des flocons géants se former. Pour cela, plusieurs conditions doivent être réunies. Il faut qu’il y ait très peu voire pas de vent, un taux important d’humidité dans l’air et idéalement de l’instabilité atmosphérique. Si ces 3 éléments sont réunis, de gros flocons peuvent tomber à l’image du plus gros flocon observé en Europe. Faisant 10 centimètres de diamètre, ce dernier a été observé à Berlin en janvier 1915.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Cyril V Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Cyril V
Membre
Cyril V

Invérifiable 🙂