Wikimedia / William Hoiles

Le « Biblichor » ou l’odeur des livres

Le Biblichor est le mot qui décrit l’odeur particulière des vieux livres. Biblichor est un mot nouvellement créé qui combine les mots grecs biblio (livre) avec ichor (le fluide qui coule comme du sang dans les veines des dieux). Les vieux livres n’ont pas d’odeur précise. Certaines sentent la vanille, le café, le chocolat ou d’autres substances individuelles ou combinées. Cette odeur est créée lorsque les produits chimiques utilisés pour fabriquer le papier se décomposent. L’odeur provient principalement de la cellulose et de la lignine.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de