Nobuo Uematsu est un célèbre auteur compositeur dans le monde du jeu vidéo. Il est devenu célèbre suite à son travail acharné sur la série Final Fantasy. En 1987, il a commencé à écrire la bande originale de la série qui est de suite devenue une célèbre animation. De là, sa carrière est montée en flèche. Effectivement, c’est la musique qui a le plus marqué cette animation qui, par la suite, a été adaptée en jeux vidéo. Le jeu regorge de personnages épiques et de combats adaptés à tous les niveaux. Le décor est tout simplement extravagant. Les scènes se passent aux alentours de beaux endroits accompagnés d’une douce mélodie mélancolique de Zanarkand à l’opéra.

Nobuo Uematsu s’est longuement concentré sur le développement des musiques dans les jeux vidéo. D’ailleurs, à ses débuts, il a travaillé avec de nombreux compositeurs lui inspirant ce travail et à qui il doit toute sa célébrité. Sa devise était de donner une vision cohérente des musiques dans les jeux vidéo. Son œuvre a pour but d’incarner la sincérité qui coïncide bien avec le scénario du jeu. Cela lui a fait redoubler d’efforts pour atteindre son objectif. En ce moment même, il est dans la réalisation de la suite de Final Fantasy VI.

L’un des plus grands compositeurs de musiques de jeux vidéo

© Christoffer Blomqvist / Wikimedia Commons

Nobuo Uematsu est d’origine japonaise, né le 21 mars 1959 dans la ville de Kochi. Il a commencé à composer pour la première fois à l’âge de 12 ans. C’est un grand fan d’Elton John. C’est pour cela qu’il voulait devenir auteur compositeur. Malgré son aptitude à être un bon musicien, il rêvait de faire une carrière athlétique, comme lutteur. Finalement, il a intégré l’université de Kanagawa pour suivre des études de droit ou de médecine.

A 22 ans, il rejoint son premier groupe, dans lequel il est synthétiseur. A ce moment-là, il avait réalisé qu’il était un compositeur né. Ainsi, pour débuter sa carrière, il a commencé à travailler pour une chaîne de radio locale japonaise afin de partager ses œuvres.

Après 4 ans de travail, il a finalement été recruté par Square dont le directeur était Hironobu Sakaguchi. Depuis leur collaboration, il a composé la musique pour le jeu sur NES. Le directeur a vu son travail et son dévouement et lui a de suite confié la composition de Final Fantasy. Il était à l’aise sur la composition des chansons car les tons lui correspondaient : épiques et orchestraux. Depuis sa première sortie, Final Fantasy a connu plusieurs suites avec des musiques toujours élaborées par les soins de Nobuo Uematsu.

Ses débuts en tant que compositeur

En plus de son travail au studio, il a aussi travaillé sur divers projets. En 1994, il signe un contrat avec un autre studio pour travailler en solo. Son album était intitulé Phantasmagoria. Vers 1996, la musique a été sacrée générique de Front Mission : Gun Hazard aux côtés de Masashi Hamauzu, Junya Nakano et Yasunori Mitsuda. En même temps, il continue de composer pour la suite de Final Fantasy. La version Unlimited a donc commencé à être diffusée en 2001. Durant cette période, il avait déjà tourné le dixième épisode de l’épopée.

L’année suivante, un concert s’est tenu au Tokyo Philharmonic Orchestra pour rendre hommage aux thèmes emblématiques de la série. Quelque temps après, la bande-originale du onzième épisode a été dévoilée. Dans ce dernier épisode, il a inclus d’autres collaborations avec Naoshi Mizuta et Kumi Tanioka. L’année d’après a été un grand tournant pour lui car il a formé le groupe The Black Mages. Son groupe a repris certains thèmes de la série mais avec un style plutôt métal progressif. Le groupe va traiter la musique de Hanjuku Hero Vs. en 3D et même de sa suite qui sortira deux ans plus tard.

© Square Enix

Sa carrière

En 2004, il décide de voler de ses propres ailes et quitte Square Enix. Sa société est baptisée Smile Please. Il continue son activité en tant que compositeur de musiques de jeux vidéo. Peu de temps après sa création, elle devient une société mondialement connue sur le marché des jeux vidéo. En 2005, il compose la première bande originale du film Final Fantasy VII intitulé Advent Children. Un véritable succès puisqu’il s’est vendu très rapidement sur le marché. Depuis, il a continué de composer pour Sakaguchi. D’autant plus que Sakaguchi vient de créer un nouveau studio Mistwalker qui est à l’origine de Blue Dragon sorti en 2007, Lost Odyssey en 2008 et The Last Story en 2012.

Puisqu’il est devenu mondialement connu, en 2007, il a commencé à composer pour des jeux sur Nintendo comme Super Smash Bros. ou encore Brawl. On le retrouve deux ans plus tard dans la composition de Final Fantasy XIV. Malheureusement, on ne sait pas si actuellement il est toujours chez Square Enix ou s’il compose en solo.

Si on doit retenir une composition de Nobuo Uematsu, c’est One-Winged Angel. C’est l’une des meilleures compositions non seulement pour sa beauté magistrale, mais surtout pour l’audace de ses chœurs qui confèrent à la musique une dimension épique. One-Winged Angel est en grande partie la raison pour laquelle le dernier combat contre Sephiroth dans Final Fantasy VII est l’un des moments les plus cultes de la série. Une fois entendue, personne ne peut oublier cette composition.

Sa vie future

Depuis la montée de sa carrière, il a participé aux nombreux concerts dédiés aux jeux Final Fantasy. En effet, ces concerts ont été organisés à travers le monde entier. Malheureusement, en 2018, il a mis en pause sa carrière pour des raisons de santé. Il affirme que cela n’est que temporaire car il veut guérir dans de bonnes conditions afin de pouvoir reprendre son travail et se concentrer pleinement à nouveau sur la composition.

Aimez-vous les musiques composées par Nobuo Uematsu ? Pour aller plus loin, découvrez également le portrait de Rémi Gazel, le compositeur des musiques de Rayman qui ont bercé notre enfance.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments