Retour sur Final Fantasy Advent Children, ce film qui vous replonge dans le 7e volet de la saga

Avec ses 11 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde, le septième volet de la saga de RPG Final Fantasy reste aujourd’hui encore le petit bijou de l’entreprise Square Enix et conserve une place toute particulière dans le cœur des amoureux de la franchise. Le film Final Fantasy Advent Children, sorti en 2005, rend un magnifique hommage au jeu avec une réalisation exclusivement en images de synthèse et des graphismes à couper le souffle. Cloud et ses compagnons sont de retour pour 1h40 de grand spectacle !

Le projet Advent Children commence lorsque Yoshinori Kitase souhaite faire réaliser à ses programmateurs une petite cinématique de quelques minutes sur le thème de Final Fantasy VII. Ce dernier comprend alors vite qu’il y a bel et bien un coup à jouer et fait alors appel à Tetsuya Nomura, qui avait déjà travaillé sur le jeu original, afin de concrétiser ce projet un peu fou. Dès le début, les fans de la célèbre saga se sont tout de suite pris de passion pour cette idée, excités à l’idée de pouvoir retrouver leurs personnages favoris dans un long-métrage, qui plus est avec les progrès impressionnants de Square Enix en matière d’image de synthèse depuis l’époque de Final Fantasy VII !

L’intrigue d’Advent Children se situe près de deux ans après le combat fatidique qui avait opposé Cloud à Sephiroth, ramenant ainsi la paix dans le monde. La ville de Midgar renaît lentement de ses cendres mais une étrange maladie appelée « géostigmates » fait son apparition. Cloud travaille maintenant comme livreur de colis mais garde toujours ses distances avec Tifa et les autres. Cette dernière s’occupe de l’éducation de Marlène, la fille de Barret ainsi que Denzel, un jeune orphelin atteint de géostigmates. Devant la menace que représente ce mal étrange, les Turks de la Shinra décident de se rendre au cratère, lieu du combat final de Final Fantasy VII mais se font attaquer par trois jeunes hommes ressemblant étrangement à Sephiroth

La petite troupe, sous les ordres du dénommé Kadaj, est à la recherche de celle qu’ils appellent leur « mère » et qui en réalité, n’est autre que Jenova. Ils suspectent la Shinra de la cacher d’eux. Particulièrement violents, ils sont prêts à tout pour accomplir la fameuse « Réunion », acte par lequel ils pourront ramener Sephiroth à la vie. Cloud va se retrouver mêlé au conflit par l’intermédiaire de Rufus, l’ancien président de la Shinra, qui va solliciter son aide pour se protéger de Kadaj et de ses camarades.

final fantasy davent children

On voit que Square Enix a élaboré Advent Children pour satisfaire et remercier les fans de la mythique saga. Le film est ainsi truffé de références au jeu original. On retrouve ainsi tous les personnages du jeu : Cloud bien sûr mais également tous ses compagnons : Tifa, Red XIII, Barret, Cid, Vincent, Yuffie, Cait Sith. Les membres de la Shinra, notamment Rufus et Rude, ajoutent une note d’humour dans cette histoire qui reste assez sombre. La bonne surprise est également de pouvoir apercevoir les figures disparues telles que la jolie Aerith ou encore Zack. Les joueurs retrouveront aussi avec nostalgie et éblouissement la fameuse scène du jeu où Sephiroth disparaît dans les flammes. Les lieux également ont été magnifiés par les progrès techniques de la firme, notamment la ville de Midgar et l’église au parterre de fleurs d’Aerith.

Advent Children est une petite merveille esthétique. Le défi de réaliser un long métrage entièrement en images de synthèse est réussi haut la main. Le résultat est fluide et ultra-réaliste, porté par une mise en scène nerveuse. L’affrontement de Cloud sur sa moto contre le gang de Kadaj est tout simplement prodigieux ! On retrouve également une grande partie des musiques phares qui ont fait la gloire de Final Fantasy VII pour le plus grand plaisir des oreilles. Le film n’a malheureusement pas fait l’objet d’une sortie en salles, mais directement en DVD et UMD pour PSP en 2006, sans doute dû au fait qu’il s’adresse avant tout à un public familier au jeu d’origine. Cela n’a cependant pas empêché Square Enix de se distinguer lors de festivals renommés comme la Mostra de Venise.

ff-advent-children

Final Fantasy Advent Children est véritablement un cadeau de Square Enix à tous les amoureux d’un des épisodes les plus marquants de sa célèbre saga Final Fantasy puisqu’il permet de revivre l’univers du jeu : musiques, combats, système de matérias… Le spectateur lambda aura sans doute plus de mal à rentrer dans l’histoire s’il n’est pas familier au monde de Final Fantasy VII mais reste la curiosité de découvrir les techniques d’animation magnifiques et novatrices de ce film, à la frontière entre le monde du cinéma et du jeu vidéo.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux