Vous l’ignoriez peut-être, mais Square Enix est un éditeur de manga très reconnu au Japon !

Tout geek qui se respecte connait Square Enix, ne serait-ce que de nom, comme une grande entreprise liée aux jeux vidéo à travers ses licences Final Fantasy et Dragon Quest. Cependant, outre ses quelques excursions dans le domaine de la production cinématographique, Square Enix s’est lancé dans l’aventure de l’édition de mangas, pour un succès étonnant. SooGeek vous en dit plus. 

 

On connait tous Square Enix pour ses célèbres franchises vidéoludiques que sont Final Fantasy et Dragon Quest, mais ce que l’on sait moins, c’est que la célèbre entreprise de jeux vidéo basée à Tokyo a également d’autres domaines d’activité dans la production et la distribution de produits culturels. Et parmi celles-ci se trouve la publication de mangas. Eh oui, Square Enix est également un acteur accompli de cette industrie culturelle encore très puissante au Japon, notamment grâce à ses magazines de pré-publication et ses fructueuses œuvres publiées. En fait, le fait que Square Enix fasse partie des principaux acteurs de l’industrie du manga n’est pas spécialement récent d’un point de vue historique.

 

Monthly Shonen Gangan est le principal hebdomadaire de Gangan Comics et par extension, Square Enix : 

MonthlyShounenGangan

 

Avant la fusion avec Square Soft, qui devait justement donner naissance à Square Enix en 2001, Enix Software avait lancé sa propre division d’édition de manga, baptisée Gangan Comics, en 1991. Le principal magazine de cette entité est Monthly Shonen Gangan, lancé en 1991, et fort chaque mois de 600 pages de chapitres divers. Il a depuis été rejoint par Monthly GFantasy, un autre mensuel, en 1993, Young Gangan, un bimensuel, en 2004, Gandam Joker, créé en 2009 par la fusion des deux anciens périodiques maison qu’étaient Gangan Powered et Monthly Gangan Wings, respectivement fondés en 2001 et 1996, et enfin Gangan Online, qui n’existe qu’au format numérique, depuis 2008.

 

Full Metal Alchemist compte parmi les plus grands succès de Gangan Comics : 

fullmetal-alchemist-brotherhood

 

D’une façon générale, les publications de Square Enix ciblent plutôt un public masculin, allant des jeunes adolescents aux jeunes adultes. Si l’on retrouve dans les périodiques de l’éditeur de nombreuses versions en bandes dessinées sérialisées des jeux vidéo de la firme, de nombreux mangas originaux très réussis et célèbres, comme Full Metal Alchemist (le plus gros succès de Square Enix en matière de manga à ce jour, avec 30 millions de volumes écoulés rien qu’au Japon), Soul Eater, ou encore Sumomomo Momomo pour ne citer qu’eux. Enfin, Square Enix, même si elle ne les réalise pas elle-même, est très investie dans la production des animes dérivés de ces séries.

 

Plus récemment, Square Enix a également connu le succès en publiant Soul Eater : 

souleater

 

Ainsi, cela fait de nombreuses années que Square Enix, et avant cela Enix, est un important éditeur de manga dans l’Archipel, que ce soit avec ses magazines, la publication en volume des mangas qui y sont publiés ou avec leurs adaptations en série. On est d’ailleurs vraiment redevable à Square Enix de nous avoir édité une œuvre aussi fantastique que Full Metal Alchemist. Etiez-vous au courant que l’activité de Square Enix ne se limitait pas seulement aux jeux vidéo ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux