L’ANETH

L’anethum graveolens provient de la famille des Apiacées. 1 500 ans avant notre ère, l’aneth est explicitement nommée dans le Papyrus médical d’Ebers. Aujourd’hui, elle se développe en Europe Centrale et à l’Ouest de l’Asie. Ses graines se parsèment aussi bien sur du saumon que sur du fromage frais. En Laponie, on le déguste dans le lohikeitto.

Apprécié de tous, son action diurétique demeure l’un de ses atouts. Cependant, l’équipe scientifique lyonnaise du professeur Pascal Sommer va plus loin. Comme le démontre la vidéo ci-dessous, lors de greffes de tissu humain, l’utilisation de la plante ralentit le vieillissement des cellules. Cette découverte est maintenant brevetée. Prisée par quelques marques de cosmétiques, la Lys’Lastine © V est née !

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de