ーKaspars Ginvalds/ Shutterstock.com

La plateforme américaine connaît quelques difficultés dernièrement. Mercredi 20 avril, l’action de Netflix s’est effondrée de près de 30 % en ouverture de la Bourse de New York. Une conséquence directe de la perte de 200 000 abonnés au premier trimestre 2022. 

Netflix espérait gagner 2,5 millions d’abonnés ce trimestre comparés aux 4 millions à la même période l’an passé. C’est finalement l’inverse qui s’est produit, la plateforme de streaming ayant perdu 200 000 abonnés depuis le mois de janvier. La chute n’est pas près de s’arrêter là, puisque Netflix prévoit une baisse jusqu’à 2 millions de clients pour le prochain trimestre. 

Dans une lettre à ses actionnaires, Netflix expliquait : « La croissance de nos revenus a considérablement ralenti. Le Covid a assombri le tableau en augmentant considérablement notre croissance en 2020, ce qui nous porte à croire que la majeure partie de notre ralentissement de la croissance en 2021 était due à l’impulsion du Covid. » 

De plus, en janvier, Netflix annonçait sa première augmentation de prix depuis deux ans. Une décision non sans risque qui lui a fait perdre 600 000 abonnés au Canada et aux États-Unis. Par ailleurs, depuis mars, la plateforme a suspendu ses services en Russie, perdant 700 000 abonnés d’après un rapport. 

Malgré cela, Netflix estime que le partage de mots de passe est en partie responsable de ces pertes d’abonnés car 100 millions de foyers dans le monde utiliseraient le service via des partages de mots de passe. 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments