— Elliott Cowand Jr / Shutterstock.com

La guerre en Ukraine a créé une situation inédite pour les grandes entreprises médiatiques du monde entier, et c’est au tour de Netflix de s’exprimer sur le sujet. Pour protester contre l’invasion russe en Ukraine, la plateforme de streaming a décidé de suspendre son service en Russie.

Après Apple, Facebook, Warner Bros., Disney, Samsung, Mastercard et tant d’autres encore, c’est au tour de Netflix de suspendre et de limiter ses services en Russie en guise de protestation contre la guerre en Ukraine. « Compte tenu des circonstances sur le terrain, nous avons décidé de suspendre notre service en Russie », a déclaré un porte-parole de Netflix, selon un rapport de The Hollywood Reporter. Les mesures prises par Netflix ne se limitent pas à la cessation de ses services en Russie. La plateforme a également décidé de suspendre tous ses projets et acquisitions futurs en Russie.

Il en va de même pour toutes les productions en langue russe, dont le récit contemporain très attendu d’Anna Karénine – qui devait être la première série russe originale de Netflix –, et la série policière Zato. Rappelons également que ce n’est pas le premier acte de rébellion de Netflix contre la Russie. En effet, la plateforme a récemment refusé de se conformer à une législation russe qui oblige les services audiovisuels (soit les plateformes audiovisuelles comptant plus de 100 000 abonnés dans le pays) à diffuser gratuitement 20 chaînes de télévision russes.

Malgré les nombreuses suspensions de services en Russie, le pays continue son offensive et a récemment mis en place une nouvelle loi contraignante sur les fake news.  

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments