— iurii / Shutterstock.com

Alors que les Américains ont été les premiers à poser le pied et planter leur drapeau sur la Lune, il semble qu’ils aient un tout nouvel objectif : Mars. La NASA a déjà commencé à faire des tests pour concrétiser cette « invasion ». Il semblerait même que la science-fiction ne va pas tarder à rejoindre la réalité.

LA COURSE À L’ESPACE REPREND

Les ingénieurs de la NASA seraient en train de créer un moteur de fusée à fission nucléaire. Il serait deux fois plus puissant que les moteurs des fusées actuelles. Mais il est arrivé plusieurs fois qu’une fusée explose alors qu’elle a à peine décollé. Donc, la question de la dangerosité de l’utilisation d’un système nucléaire se pose. Mais la NASA estime que ces risques seront nécessaires pour leurs futures missions dans l’espace. Entre autres pour Mars.

Selon Bill Emrich, pour aller plus loin que la Lune, ces moteurs à fission nucléaire sont indispensables ! Il semble bien s’y connaître puisqu’il effectue des recherches sur la propulsion nucléaire depuis le début des années 90.

Si une fusée possédant un réacteur nucléaire explose, on aura certainement droit à un Tchernobyl II. Et ça personne ne veut que ça arrive. La solution serait de lancer une fusée à propulsion chimique régulière qui permettrait de propulser le vaisseau spatial qui aura lui un moteur nucléaire. La fusée ne ferait alors que déclencher son réacteur nucléaire. Donc, si la moindre explosion se passe, théoriquement elle ne devrait pas toucher la Terre. On croise quand même les doigts.

L’administration Trump veut aller plus vite et plus loin

Ces travaux ont pris un caractère d’urgence aujourd’hui. L’administration Trump presse de plus en plus la NASA pour tenter le voyage vers Mars. On se souvient tous de ce qu’a clairement dit Trump alors qu’il recevait les astronautes de la mission Apollo 11.

Bien que la NASA n’ait pas besoin de ce genre de moteur pour atteindre la Lune, il se pourrait qu’une base américaine spatiale y voie le jour ; la Lune étant un terrain d’essai idéal pour parfaire cette technologie, et une étape pour Mars. La NASA avait déjà commencé à imaginer une base lunaire et même une première mission vers Mars dans les années 80. Il y a de cela quelques années, les ingénieurs de la NASA auraient déjà mis au point plusieurs moteurs nucléaires offrant une propulsion beaucoup plus efficace que les moteurs classiques. Mais le projet a été avorté, entre autres à cause de problèmes techniques.

Même si le concept d’un moteur nucléaire est assez simple, sa confection ne l’est pas pour autant. Dès qu’il s’agit de nucléaire, il faut utiliser des pincettes, des gants, des masques, etc., la science nucléaire étant extrêmement dangereuse, et la moindre explosion pouvant créer d’énormes dégâts. On ne citera pas Tchernobyl ou Fukushima. Dans tous les cas, la NASA et le gouvernement américain sont déjà dans les starting-blocks. La mission Mars semble de plus en plus proche et de plus en plus réalisable.

Rien ne confirme que les Américains seront les premiers à aller sur Mars, comme ils ont été les premiers à poser un pied sur la Lune. Mais il se pourrait bien qu’une seconde course vers l’espace soit lancée.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Eceymir Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Eceymir
Membre
Eceymir

Go go go !