astronautes-lune
— bmr-island / Shutterstock.com

Explorer la Lune est une aventure excitante mais semée d’embûches, surtout quand il s’agit de la marche lunaire. Les astronautes, malgré leur préparation intense et les fonds considérables investis dans ces missions, sont confrontés à des défis inattendus lorsqu’ils marchent sur la surface lunaire. Cette difficulté est exacerbée par la combinaison spatiale encombrante qu’ils doivent porter et la gravité réduite qu’ils doivent surmonter.

Les images capturées par la NASA montrent clairement la difficulté rencontrée par les astronautes pour se déplacer sur la Lune. La faible gravité lunaire, bien qu’elle puisse sembler avantageuse au premier abord, rend leur démarche hésitante et maladroite, comparable à celle de nouveau-nés tentant de marcher sur une surface instable. L’adaptation à cette absence relative de gravité s’avère être un défi de taille, même pour les astronautes les plus aguerris.

Les astronautes sont également handicapés par leurs combinaisons spatiales. Bien que ces dernières soient indispensables à leur survie, elles ajoutent une couche supplémentaire de complexité à la marche lunaire. Buzz Aldrin a décrit le sol lunaire comme de la « poudre de talc humide », un terrain sur lequel il est déjà difficile de marcher sans l’encombrement d’une combinaison spatiale volumineuse.

Des incidents ont mis en lumière les risques de la marche lunaire. L’astronaute Charlie Duke, lors d’une tentative d’exploit athlétique sur la Lune en 1972, a failli rencontrer une catastrophe. Après avoir sauté en l’air, il est tombé à la renverse, mettant en danger sa vie et celle de son équipage. Malgré ce danger évident, l’aspect amusant et fascinant des déplacements lunaires reste indéniable. Par ailleurs, pourquoi la NASA laisse-t-elle les astronautes hommes dans l’espace plus longtemps que les femmes ?

https://twitter.com/TJ_Cooney/status/1316731519961047040
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments