— © Joseph C. Boone / Wikimedia Commons

Des dix-neuf îles qui constituent l’archipel des Galápagos, c’est sur l’île de Santa Cruz qu’a eu lieu ce miracle pour la biodiversité.

Les îles des Galápagos sont un lieu unique pour la préservation et le développement de la faune et de la flore. Paradis perdu au beau milieu de l’océan Pacifique, c’est à 1000 kilomètres des côtes, loin de toute activité humaine, que les espèces prospèrent.

Dernier rempart contre la menace des disparitions animales, les îles équatoriennes prouvent une fois de plus leur grande importance dans le maintien de la biodiversité. Dernièrement, ce sont 6 oisillons qui ont vu le jour sur l’île de Santa Cruz. Ces petits Moucherolles vermillon (de leur nom scientifique Pyrocephalus nanus mais aussi surnommés “Les oiseaux sorciers”) sont des passereaux insectivores dont l’espèce est menacée d’extinction. 

L’oiseau sorcier est une espèce qui est en voie d’extinction en raison du faible nombre d’individus sur son territoire”, explique Danny Rueda, le directeur du parc. En effet, l’île de Santa Cruz ne compte qu’une quarantaine de couples reproducteurs de Moucherolles vermillon. Pas de quoi permettre à l’espèce de se développer suffisamment. 

Néanmoins, il s’agit d’une bonne nouvelle puisque les programmes entrepris par l’organisme du parc national de l’archipel, visant à augmenter le nombre de ces petits oiseaux rouges et noirs coiffés d’une huppe, ont finalement porté leurs fruits. Un petit miracle que l’on espère voir perdurer pour chacune des espèces menacées.

Quel est votre sentiment sur ces naissances ? Êtes-vous optimiste pour les espèces menacées ? 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de