— Jay Ondreicka / Shutterstock.com

Chaque année, de nombreuses espèces animales disparaissent à cause de la destruction de l’environnement. D’après une étude publiée le 1er juin 2020 dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), des biologistes américains expliquent que plus de 500 espèces de vertébrés terrestres sont au bord de l’extinction. Une bien triste nouvelle pour la planète.

La situation est critique

Plus de 400 espèces de vertébrés ont disparu au cours du siècle dernier, et la situation ne semble pas s’arranger. Pour cette étude, les scientifiques ont recueilli des données sur 29 400 espèces d’animaux vertébrés terrestres dans le but de trouver celles qui sont « au bord du gouffre ». Ils ont notamment recensé les espèces avec moins de 1 000 et 5 000 individus pour trouver celles qui risquent de disparaître à court et moyen termes.

En tout, 515 espèces sont à risque. Représentant environ 1,7 % des espèces évaluées, une grande majorité d’entre elles seraient localisées en Amérique du Sud et dans les tropiques. En outre, plus de la moitié de ces espèces auraient une population avec moins de 250 individus. Les plus touchées seraient notamment les oiseaux et les amphibiens. Cependant, nous pouvons également compter de nombreuses espèces de reptiles et de mammifères en voie d’extinction.

Une vague d’extinction massive principalement provoquée par l’Homme

L’Homme est au cœur de cette vague d’extinction massive des espèces de vertébrés. Au fur et à mesure que la population humaine augmente, la menace devient effectivement plus grande pour les animaux. Chaque année, l’Homme ne cesse de polluer l’environnement, de détruire les forêts et de s’approprier le peu d’espace qu’il reste aux animaux. Il est donc urgent de mettre en place des mesures efficaces et drastiques pour sauver les populations menacées d’extinction.

Si l’on se base sur les taux d’extinction des deux derniers millions d’années, seulement 2 espèces sur 10 000 devraient disparaître en 100 ans. Ainsi, seules 9 espèces sur les 29 400 évaluées devraient disparaître en l’espace de 150 ans. Pourtant, les scientifiques estiment que 1 058 espèces pourraient ne plus exister dans un peu plus d’un siècle. Et d’ici 2050, le taux d’extinction pourrait être 117 fois plus élevé que le taux de base.

Chaque espèce est pourtant essentielle pour l’écosystème terrestre. Selon les biologistes, l’affaiblissement et l’extinction d’une espèce peut parfois entraîner une multitude d’autres extinctions. « Les interactions écologiques étroites des espèces au bord du gouffre tendent à déplacer d’autres espèces vers l’anéantissement lorsqu’elles disparaissent – l’extinction engendre des extinctions », ont-ils expliqué dans leur étude.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Deja interdire cette mode des nouveaux animaux de compagnie.