mourir de vieillesse
— mrmohock / Shutterstock.com

Il existe de nombreuses façons de mourir. On peut mourir suite à un accident ou à la suite d’une maladie. Pour les plus chanceux, il est également possible de mourir de vieillesse. Mais que se passe-t-il réellement lorsqu’on meurt de vieillesse ?

Peut-on vraiment mourir de vieillesse ?        

Récemment, le certificat de décès de la reine Élisabeth II a indiqué que la cause de son décès était la vieillesse. Ça a également été le cas avec feu son mari, le prince Phillip, lorsqu’il est décédé l’année dernière. Mais mourir de vieillesse est un terme très vague, et il est difficile à dire ce que cela signifie réellement. En effet, lorsqu’on meurt d’un accident ou d’une maladie, on peut dire avec plus ou moins d’exactitude quelles parties du corps ont été endommagées pour provoquer le décès.

La question est donc de savoir quelles défaillances provoquent le décès lorsque quelqu’un meurt de vieillesse. D’ailleurs, il est légitime de se demander si une personne peut vraiment mourir de vieillesse ou si cela s’explique finalement par une maladie ou un problème sous-jacent lié au vieillissement. La deuxième option est la bonne. La vieillesse n’est pas vraiment une cause de décès en soi. Ainsi, « mourir de vieillesse » signifie que quelqu’un est décédé naturellement d’une maladie associée au vieillissement.

Il en va généralement de même pour le fait de « mourir de causes naturelles ». Si ces termes sont utilisés, c’est parce que les autorités sanitaires gouvernementales exigent que les causes du décès soient inscrites sur les certificats de décès. Ainsi, parfois, lorsqu’une personne âgée décède paisiblement et pas tout à fait de manière inattendue sans qu’on lui ait officiellement diagnostiqué une maladie, les responsables déclarent simplement que le défunt est décédé de « causes naturelles » ou de « vieillesse ».

personne âgée
— pikselstock / Shutterstock.com

Pourquoi choisit-on d’indiquer qu’une personne est morte de vieillesse ?   

Dans tous les cas, il y a toujours une cause de décès plus précise, mais il se peut qu’elle n’ait pas été déterminée ou qu’elle ne mérite pas d’être mentionnée. Autrement dit, au fur et à mesure que les gens vieillissent, leurs cellules ne fonctionnent tout simplement plus aussi bien qu’avant et ils ne peuvent donc plus éviter la maladie ou guérir aussi facilement qu’avant. En conséquence, les personnes âgées peuvent mourir de blessures ou de maladies auxquelles une personne plus jeune survivrait facilement sans qu’on sache de quoi il s’agit vraiment.

Par ailleurs, les gens choisissent parfois d’indiquer que la cause du décès est la vieillesse pour préserver l’intimité du défunt et de ses proches, dans la mesure où le fait de mourir de vieillesse est généralement considéré comme une bonne mort. D’un autre côté, il est généralement estimé que les proches doivent connaître les causes exactes du décès de la personne – surtout s’il s’agit d’un membre de la famille – afin de gérer leurs propres problèmes de santé. Et dans une certaine mesure, connaître la cause exacte du décès peut également aider dans le processus de deuil.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments