— Everett Collection / Shutterstock.com

Certains individus se sont particulièrement démarqués durant la Seconde Guerre mondiale. Nous pouvons notamment citer le médecin afro-américain Waverly Woodson Jr. Malgré le courage dont il a fait preuve sur le champ de bataille, ce soldat n’a pourtant pas été honoré comme il se doit. Le Congrès américain veut cependant rectifier ce manquement en donnant au médecin une médaille d’honneur à titre posthume.

Un héros de guerre oublié à cause de sa couleur de peau

Waverly Woodson Jr. était un infirmier de l’armée dans la seule unité de combat afro-américaine lors de la bataille de Normandie durant la Seconde Guerre mondiale. Le 6 juin 1944, il a été grièvement blessé dès son débarquement à Omaha Beach, mais il a bravement continué à aider à sauver des dizaines de vies de ses camarades soldats. Après plus de 30 heures à apporter son aide aux blessés, il a lui-même fini par céder à la fatigue et à ses blessures. Le compte rendu de ses actions a été raconté dans le livre « Forgotten : The Untold Story of D-Day’s Black Heroes, at Home and at War », de Linda Hervieux.

Grâce à la noblesse de son geste, le caporal Woodson a été récompensé d’une étoile de bronze et d’un cœur violet – comme de nombreux autres soldats à l’époque. Il a également reçu les honneurs du gouvernement français. Beaucoup sont cependant ceux qui estiment que le médecin aurait dû recevoir une médaille d’honneur, la plus haute distinction militaire des États-Unis. Cette médaille lui a pourtant été refusée jusqu’à présent, notamment à cause de sa couleur de peau, a rapporté CNN.

Une longue campagne qui pourrait enfin être couronnée de succès

Mais ce manquement regrettable est sur le point d’être rectifié puisqu’une loi bipartite lui permettant de recevoir la médaille d’honneur a été annoncée par le sénateur démocrate Chris Van Hollen du Maryland. La législation fait suite aux efforts de Van Hollen et du Congressional Black Caucus, poussant l’armée à rouvrir l’enquête sur le cas du caporal Woodson en 2019. À noter que le vétéran de la Seconde Guerre mondiale est décédé en 2005, mais son histoire héroïque n’a commencé à attirer l’attention qu’en 2015, après la publication du livre de Linda Hervieux.

Cette dernière a également aidé le sénateur Van Hollen à la mise en place de la nouvelle législation. Après une année de campagne, la loi permettant d’honorer comme il se doit le vétéran a enfin pu être présentée avec le soutien du sénateur Pat Toomey, co-parrain républicain du projet de loi, et les membres du Congrès démocrate David Trone et Anthony Brown. La femme de Waverly Woodson Jr. a également participé à la campagne et a tenu à exprimer sa gratitude pour les efforts déployés en l’honneur de son défunt mari.

« Je tiens à vous remercier tous d’avoir été si préoccupés et d’être à mes côtés pour voir si nous pouvons corriger ce problème, ou au moins avoir la reconnaissance que mon cher mari bien-aimé méritait », a déclaré Joann Woodson, maintenant âgée de 91 ans, durant une conférence de presse avec le sénateur Van Hollen sur Zoom. Pour l’instant, on ne sait pas encore si le caporal Woodson va effectivement recevoir une médaille d’honneur, mais si la loi est approuvée par le Congrès américain, sa veuve envisage d’en faire don au Musée national de l’histoire et de la culture afro-américaines.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de