Corbeau

Le virus du Nil occidental

En 1999, New York est devenu l’épicentre d’une nouvelle maladie. Les gens ont alors commencé à être admis à l’hôpital pour des encéphalites, soit des infections du cerveau. Vers la même époque, plusieurs corbeaux de la ville, comme d’autres animaux du Bronx, sont décédés. Dans les deux cas, le coupable s’est avéré être le virus du Nil occidental, qui était alors principalement répandu en Afrique et en Asie.

Transmis par les moustiques, le virus a depuis infecté et tué des millions d’oiseaux à travers les États-Unis, le Mexique et le Canada. Il a ainsi été détecté chez environ 48 espèces de moustiques et 250 espèces d’oiseaux, se transférant même occasionnellement des humains aux chevaux.

Un merle d'Amerique
Un merle d’Amérique

Dans certaines régions, l’encéphalite du Nil occidental a réduit le nombre de corbeaux d’environ 45 %. Et elle a également provoqué de forts déclins chez d’autres espèces de volatiles, comme les merles d’Amérique, les merle bleus de l’Est ou les mésanges.

Mais toutes les espèces ne sont pas touchées de la même manière et certaines sont particulièrement menacées. Dès lors, des chercheurs ont mis au point des vaccins pour les condors de Californie, en état de danger critique. D’autres vaccins sont également testés pour d’autres espèces.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de