10 maladies qui risquent d’exterminer des espèces entières

Si l’homme a toujours fait face à diverses affections, il est loin d’être la seule espèce à subir de tels maux. Les animaux, eux aussi, doivent composer avec des maladies en tous genres. 

 

Chimpanzé

Ebola

Ebola n’est pas une affection seulement humaine, même si elle a décimé 10 000 personnes l’an dernier. Car les grands singes en ont aussi pâti. Comme au début des années 90, lorsque la maladie a décimé des groupes de chimpanzés vivant dans le parc national de Taï, en Côte d’Ivoire. Au cours de la décennie suivante, les épidémies se sont répétées dans la République du Congo et a grandement affecté la population de gorilles.

Ebola a ainsi décimé, entre 2002 et 2003, 5000 gorilles des plaines de l’Ouest – une espèce menacée – du sanctuaire de Lossi. Elle a ensuite exterminé des centaines de gorilles dans le parc national d’Odzala-Kokoua en 2003-2004.

Le virus atteint aussi durement l’homme que les singes et tue environ 95 % des individus qu’il infecte, provoquant au préalable une forte fièvre et des saignements. Mais ses effets peuvent être particulièrement dévastateurs lorsqu’il est combiné à d’autres menaces, comme la chasse ou la déforestation.

Pour combattre Ebola, les vaccins sont une des meilleures solutions. En 2014, les chercheurs ont par exemple testé, avec succès, un vaccin sur un groupe de chimpanzés captifs.


Chaque jour en France, 2240 bébés naissent dont 1100 filles et 1140 garçons.

— @InseeFr