ALOIS ALZHEIMER

Tout le monde connait aujourd’hui la maladie d’Alzheimer, considérée comme l’une des maladies du siècle à cause de la baisse de la mortalité. En effet, alors que l’on dénombrait environ 11 millions de patients en 1980, on évalue à plus 115,4 millions de malades d’ici 2050. Malgré l’importance des recherches d’Alois Alzheimer, ses découvertes restent assez discrètes de son vivant. Le médecin décrit pour la première fois la maladie grâce à une patiente qui arrive à l’Hôpital de Francfort, où il officie, en 1901.

IL EXPOSE POUR LA PREMIÈRE FOIS SES TRAVAUX DURANT UNE CONFÉRENCE, MAIS PERSONNE NE L’ÉCOUTE

A cause des coûts importants du traitement de sa femme, le mari de la malade souhaite l’emmener dans un autre hôpital. Le chercheur qui tient à en savoir plus sur cette maladie, réussit à baisser les frais médicaux mais exige une condition : la patiente étant déjà condamnée avec peu d’espoir de s’en sortir, il souhaite effectuer l’autopsie lui-même après sa mort.

Il exposera pour la première fois ses travaux durant une conférence en 1906, mais les scientifiques présents l’écoutent à peine et le renvoient sans lui poser une seule question. La raison : la conférence qui devait suivre celle d’Alzheimer était sur le thème de la masturbation compulsive.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de