maladie gencive
— Creative Cat Studio / Shutterstock.com

Certaines parties de notre corps peuvent nous sembler insignifiantes et vouées à un usage limité. Mais dans la majorité des cas, toutes les parties du corps sont liées les unes aux autres, et des problèmes qui semblent isolés peuvent ainsi indiquer l’occurrence d’un problème sous-jacent. C’est le cas en ce qui concerne les problèmes de gencives.

Que sont les maladies de la gencive ?

Lorsqu’il s’agit des douleurs dans la bouche, les maux de dents sont ce qui nous vient directement à l’esprit. Mais il y a bien d’autres parties de notre cavité buccale qui peuvent nous faire souffrir. Il y a ainsi ce que l’on appelle la parodontite, une inflammation du parodonte. Le parodonte est notamment composé des tissus de soutien de l’organe dentaire, c’est-à-dire la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l’os alvéolaire. La parodontite débute généralement par une gingivite, l’une des maladies parodontales les plus courantes.

La gingivite est une inflammation de la gencive généralement provoquée par une infection bactérienne. Plus précisément, elle est causée par une prolifération des plaques bactériennes, principalement à cause d’une mauvaise hygiène dentaire. Les symptômes de la maladie sont assez évidents : elle se manifeste par des douleurs, des rougeurs et des saignements au niveau de la gencive. De manière générale, la gingivite n’est pas une maladie grave, et elle n’aboutit pas forcément à une parodontite.

Dans la majorité des cas, le problème se résout par un traitement antibiotique et par l’adoption d’une meilleure hygiène buccale. Parfois, une opération peut être nécessaire pour guérir la gingivite. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de consulter un médecin pour le traitement de cette maladie, surtout pour éviter qu’elle s’aggrave et devienne une parodontite. Notons qu’une parodontite peut aboutir à la perte de dents due à la destruction des tissus qui les entourent.

maladie gencive
— Stockbusters / Shutterstock.com

Les autres facteurs contributifs des maladies de la gencive

Il est important de noter que l’accumulation de plaques bactériennes n’est pas l’unique cause de la gingivite. En effet, certains facteurs contributifs peuvent également être à l’origine de cette maladie, comme la prise de certains médicalement, des changements hormonaux, ou l’exposition aux métaux lourds. On peut également souffrir de cette maladie suite à une blessure dans la bouche ou à cause d’une infection dentaire. La gingivite peut également être un symptôme d’une maladie sous-jacente.

Les personnes qui ont des carences sévères en vitamine C ont notamment tendance à développer des gingivites. Des études ont également montré que la gingivite chronique était souvent associée à la maladie d’Alzheimer, au diabète, aux maladies cardiovasculaires et au cancer. Étant donné la nature de ces maladies, la meilleure chose à faire est de réduire les risques en adoptant une meilleure hygiène de vie, dont une bonne hygiène buccale. De manière générale, une bonne hygiène buccale commence par le brossage des dents.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments