2011 : Abolition du tabou gay dans l’armée américaine

Barack Obama signe le Don't Ask, Don't Tell Repeal Act
Barack Obama signe le Don’t Ask, Don’t Tell Repeal Act

Le 20 septembre, la loi de 1993, dite « Don’t ask, don’t tell » (« ne rien demander, ne rien dire »), obligeait les militaires gays et lesbiennes à dissimuler leur homosexualité sous peine de renvoi. En 2011, cette loi est abrogée après des années de combat de nombreuses associations et de procès pour discrimination. Selon des sources associatives, cette loi aura conduit au renvoi de 14 000 soldats en raison de leur homosexualité en 18 ans.

 

La loi du 17 mai 2013 : Le mariage pour tous

Un rassemblement pour le mariage pour tous en 2012
Un rassemblement pour le mariage pour tous en 2012

La loi du 17 mai 2013 sur le mariage pour tous permet à la France de devenir le 14e pays au monde à autoriser le mariage homosexuel. Cette loi a ouvert de nouveaux droits pour le mariage, l’adoption et la succession, au nom des principes d’égalité et de partage des libertés. En 2014, les mariages de couples de même sexe ont représenté 4 % du total des unions.

 

30 juin 2013 : L’interdiction législative de la propagande homosexuelle en Russie

Une affiches contre l'homophobie en Russie
Une affiches contre l’homophobie en Russie

Le 30 juin 2013 marque l’interdiction législative de la propagande homosexuelle en Russie auprès des mineurs, ce texte de loi ratifié par le président Vladimir Poutine. Cette loi vise ainsi à « protéger les enfants contre les informations qui favorisent le déni des valeurs traditionnelles de la famille ». Cette loi favorise les actes homophobes et pousse les personnes appartenant à la communauté LGBT à vivre cachées.

 

26 juin 2015 : Le mariage pour tous aux États-Unis

gay-pride

Depuis le 26 juin 2015, le mariage homosexuel est reconnu juridiquement dans tous les États des États-Unis, après environ 50 années de lutte acharnée dans le pays.

 

Toutes ces dates marquantes de l’Histoire montrent que la reconnaissance des droits des homosexuels évolue pas à pas. Malgré tout il est important de souligner que le combat n’est pas encore près d’être gagné. En effet, il existe aujourd’hui près de 77 pays, principalement situés en Afrique et au Moyen-Orient, qui condamnent encore fortement les « actes homosexuels », les peines sont plus ou moins sévères, allant de l’emprisonnement à perpétuité à la peine de mort.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de