© Art Port – Teke Teke / YouTube

Teke Teke

Teke Teke est une légende urbaine japonaise qui fait froid dans le dos. Effectivement, il s’agirait du fantôme d’une jeune femme ou d’une écolière morte après que son corps a été sectionné par un train. Elle hanterait les rues autour des gares, faisant glisser son corps sans jambes à l’aide de ses mains, dans un bruit de frottement (Teke Teke). Il arriverait, lorsqu’elle croise quelqu’un, qu’elle lui pose la question suivante : « Où sont mes jambes ? » Si la réponse ne lui plaît pas, elle sectionne cette personne en deux. Il existe de nombreuses autres légendes urbaines japonaises, comme celle de Hanako-san, une jeune fille qui hante les toilettes des écoles. Ou encore celle de Kuchisake-onna, la « femme à la bouche fendue ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de