Le diable de Jersey

Cette légende urbaine remonte au XVIIIe siècle. Déborah Leeds et ses 12 enfants menaient une vie de miséreux. Lorsqu’elle tomba enceinte du treizième, elle déclara que le Diable pouvait bien prendre cet enfant, car elle ne savait réellement pas comment subvenir aux besoins de toute sa famille. Il semblerait que le Diable l’entendit, car son treizième enfant était monstrueux : tête de cheval, corps reptilien, ailes de chauve-souris et longue queue fourchue. La légende raconte qu’il la tua avant de s’échapper par la cheminée. Depuis, la légende a persisté jusqu’au début des années 1900. Effectivement, de nombreuses personnes déclarèrent l’avoir aperçu et une vague de terreur plana dans la région du Delaware. La presse s’enflamma et parla de l’attaque du diable de Jersey contre un tramway ou le fait que les balles ne le blessaient pas. Depuis, le diable de Jersey n’apparut presque plus, mais la légende est restée.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de