© Polygram Filmed Entertainment – Candyman / Allociné

Candyman

L’origine de la légende urbaine de Candyman remonte aux années 80. La première trace écrite est la nouvelle de Clive Barker, « The Forbidden ». Il y est question d’une jeune femme, Helen, qui s’intéresse à des graffitis. Rapidement, elle se rend compte que Candyman existe réellement et que si vous répétez cinq fois son nom face à un miroir, il viendra vous tuer (un peu comme Bloody Mary). La nouvelle sera ensuite adaptée en film. Selon la légende, Candyman est le fils d’un esclave, Daniel Robitaille, qui tombe amoureux de la fille d’un riche propriétaire blanc. Il aurait été recouvert de miel avant d’être piqué par des abeilles jusqu’à ce que mort s’ensuive et sa main droite coupée. Puis, son cadavre sera incinéré et enterré sur ce qui deviendra Cabrini-Green Homes, lieu de l’action du film.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de