labrador
— Jaromir Chalabala / Shutterstock.com

De nombreux propriétaires de labradors auront sans doute remarqué que ces toutous ont un très bon appétit. Une nouvelle étude révèle que cela pourrait résulter d’une bizarrerie génétique trouvée chez environ un quart de cette race de chien. Cette mutation incite leur corps à avoir constamment faim, et cela peut malheureusement les rendre obèses.

Ce n’est pas la faute des labradors retriever s’ils ont tout le temps faim

Figurant dans le top dix des chiens les plus appréciés au monde, le labrador est une race de chien réputée pour son caractère amical et son énergie débordante. Caractérisés par leur désir inné de plaire et une nature douce, les labradors sont également très intelligents et polyvalents, et cela transparait dans les diverses tâches qui leur sont souvent attribuées. Qu’il s’agisse d’aider en tant que chiens d’assistance, d’exceller dans les compétitions d’obéissance et d’agilité ou de participer à des missions de recherche et de sauvetage, ces chiens sont formidablement compétents.

Mais il y a autre chose pour laquelle les labradors sont particulièrement réputés : leur gourmandise. Même si tous les chiens font preuve de gourmandise, les labradors peuvent être de vrais gloutons. Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’université de Cambridge a expliqué que cela pourrait être lié à une mutation génétique qui affecte environ un labrador sur quatre. Malheureusement, cette mutation génétique n’attise pas seulement la gourmandise chez ces chiens.

labrador
— sanjagrujic / Shutterstock.com

Il est important de bien surveiller l’alimentation de cette race de chien

D’après les résultats de l’étude publiée dans la revue Science Advances, elle ralentit également le métabolisme de cette race de chien ; et ces deux problèmes combinés augmentent considérablement le risque de souffrir d’obésité pour les labradors. Dans les détails, la mutation touche un gène appelé POMC, qui joue un rôle clé dans la gestion de la faim et la consommation d’énergie, ce qui modifie le comportement des chiens face à la nourriture. Autrement dit, les chiens qui ont cette mutation génétique ont constamment faim.

Cependant, ils n’ont pas besoin de manger plus pour se sentir rassasiés. En revanche, ils ont davantage faim entre les repas. « Nous avons découvert qu’une mutation du gène POMC semble rendre les chiens plus affamés. Les chiens affectés ont tendance à trop manger, car ils ont faim plus rapidement entre les repas par rapport aux chiens ne présentant pas la mutation », a déclaré le Dr Eleanor Raffan, auteure principale de l’étude. De plus, il a été constaté que les chiens porteurs de la mutation utilisaient environ 25 % moins d’énergie au repos par rapport aux chiens dépourvus de cette mutation.

Plus encore, les chercheurs ont aussi découvert que la mutation du POMC modifie une voie dans le cerveau des chiens liée à la régulation du poids corporel. En effet, la mutation génère un signal de famine qui indique au corps de manger plus de nourriture et d’économiser de l’énergie en ralentissant le taux métabolique. Enfin, l’étude a aussi déterminé qu’outre les labradors, les célèbres golden retrievers sont également porteurs de cette mutation génétique. Face à ces constats, les chercheurs recommandent aux propriétaires de labradors de faire attention à l’alimentation de ces chiens afin de veiller à ce qu’ils maintiennent un poids sain.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments