― lazyllama / Shutterstock.com

Cette année, une multitude d’événements ont été annulés ou retardés en raison de la pandémie de Covid-19. Reportés en 2021, les Jeux olympiques de Tokyo ne subiront pas un second report, a assuré le vice-président du Comité international olympique John Coates le lundi 7 septembre dernier. Celui-ci a notamment déclaré lors d’un entretien téléphonique avec l’AFP que l’événement sportif aura lieu avec ou sans coronavirus et débutera comme prévu le 23 juillet 2021.

« Ce seront les Jeux qui auront vaincu le Covid, la lumière au bout du tunnel », a promis le vice-président du Comité international olympique, soulignant que les sites sont désormais prêts à accueillir l’événement. Par ailleurs, il a rappelé que le président de l’organisation internationale indépendante à but non lucratif, Thomas Bach, avait déclaré avant la pandémie de coronavirus qu’il s’agissait des Jeux olympiques les mieux préparés de l’histoire.

En outre, John Coates a également expliqué que les contrats passés avec les partenaires et les hôtels ont dû être renégociés tandis que les engagements des sponsors de l’événement et les droits de retransmission ont dû être prolongés d’une année. Si ces détails sont presque tous réglés, la question concernant le contrôle des frontières ainsi que le nombre de spectateurs pouvant assister à la cérémonie d’ouverture et aux épreuves olympiques sont toujours en cours d’étude.

De leur côté, les autorités japonaises ont déclaré qu’elles ne souhaitaient pas que les Jeux soient de nouveau reportés. Cependant, la situation dans le pays du Soleil-Levant ne semble pas s’arranger jusqu’ici. Actuellement, ses frontières sont toujours fermées aux visiteurs et la plupart des experts doutent que la pandémie soit sous contrôle d’ici l’année prochaine. Mais ce n’est pas tout, plusieurs sondages indiquent que la plupart des Japonais optent plutôt pour un report des Jeux olympiques.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de