Pixabay

CYSTITES, DES INFECTIONS URINAIRES

Les cystites, dans le cadre de l’intolérance au lactose, peuvent avoir plusieurs origines liées aux produits laitiers. Globalement, le lait et ses dérivés, comme les autres produits d’origine animale, apportent une charge acide dans l’organisme. Pour éliminer l’excès d’acidité, le corps humain dispose de plusieurs sorties, notamment l’urine. Ainsi, la muqueuse se fragilise et devient plus sensible aux bactéries qui peuvent alors y proliférer et causer une cystite, c’est-à-dire une infection urinaire.

Aussi, l’intolérance au lactose provoque un affaiblissement de la flore intestinale, ou peut en résulter dans le cadre d’une déficience secondaire en lactase. Lorsque l’intestin est fragilisé, la diarrhée est l’un des premiers signaux. Mais des bactéries pathogènes peuvent s’y établir, puis atteindre les organes proches. Par exemple, la vessie. S’en suivent alors des douleurs abdominales, une sensation de brûlure lors de la miction, voire même de la fièvre.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de