Pixabay

ACNÉ, ECZÉMA ET APHTES

Le sujet de l’impact de l’alimentation sur l’acné ne cesse d’être débattu. Pourtant, l’étude publiée par l’association American Academy of Dermatology est formelle : les personnes qui boivent deux à trois verres de lait par jour ont 44 % de risques supplémentaires de développer une acné sévère que ceux qui n’en boivent pas. En effet, le lait contient naturellement des hormones. Pour des questions de rendement, il s’agit bien souvent de lait maternel d’une femelle déjà enceinte, dont les taux d’hormones explosent ! Et malheureusement, parmi ces hormones, on trouve les précurseurs de l’androstanolone (DHT), qui ordonne tout simplement à la peau de produire toujours plus de sébum, donc de l’acné !

De plus, les lipides contenus dans les produits laitiers, notamment dans les fromages, ont la particularité d’être pro-inflammatoires. Cela aggrave donc toutes les maladies comme l’acné, l’eczéma et les aphtes ! Et chez les intolérants au lactose, les produits laitiers engendrent déjà des inflammations dans tout l’organisme, jusqu’à atteindre la peau. C’est alors un cercle vicieux duquel ils ne peuvent sortir qu’en éliminant le lait et ses dérivés de leur alimentation. D’ailleurs, 30 % des 133 sujets de l’étude des chercheurs de l’université de Cardiff ont présenté des aphtes dans les 48 heures d’observation.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de