11 symptômes caractéristiques et systémiques d’une intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est un désagrément qui touche entre 30 et 50 % de la population adulte en France. Ses origines sont multiples, tout comme ses symptômes. Ainsi, nombreux sont les français à ignorer la cause de leur inconfort, qui peut survenir quelques minutes voire quelques heures après un repas contenant des produits laitiers. D’autant que la majorité des personnes intolérantes au lactose ne signale pas plus de deux symptômes différents parmi les nombreux désagréments caractéristiques que peut occasionner une mauvaise digestion des produits laitiers. Pour y voir plus clair, voici les symptômes les plus souvent rapportés par ceux qui digèrent mal le lactose. 

Pixabay

NAUSÉES ET VOMISSEMENTS

Pour expliquer ces symptômes, il faut comprendre l’impact du lactose, le sucre des produits laitiers, dans l’organisme de ceux qui ne le tolèrent pas. La cause principale de l’intolérance au lactose chez les adultes est la déficience primaire en lactase, un processus naturel lié au sevrage. Ainsi, dès l’enfance, le corps humain produit progressivement de moins en moins de lactase, l’enzyme qui permet la digestion du lactose. En moyenne, on considère que le seuil de tolérance pour un adulte correspond à un verre de lait par jour.

Donc, lorsque des personnes intolérantes au lactose consomment des produits laitiers, tout ou partie de ce sucre s’achemine à travers le tube digestif sans être digéré. Et il entraîne avec lui des symptômes caractéristiques particulièrement désagréables. Parmi eux, on retrouve donc les nausées et les vomissements. D’ailleurs, ces symptômes caractéristiques apparaissent assez rapidement chez les personnes sévèrement intolérantes au lactose, tel un rejet de l’organisme face aux produits laitiers. Pour les autres, les difficultés se présentent un peu plus loin…


Tokyo est la ville la plus peuplée du monde. En 2016, elle compte plus de 42 millions d’habitants

— @DailyGeekShow