― doleesi / Shutterstock.com

Vous le saviez peut-être déjà, mais au Japon il existe une île peuplée de chats, une autre de lapins, et même une de cerfs. Près du Brésil se trouve même une île possédant la plus grande population de serpents. Certes, cela ne fait pas autant rêver que les îles du Japon. Saviez-vous qu’il existe une île mexicaine « peuplée » de vieilles poupées ? Cette île se nomme la Isla de la Munecas et se situe près de Mexico.

C’est un lieu bien étrange, peut-être même un peu glauque… La Isla de la Munecas se trouve au sud de Mexico dans le réseau de canaux de Xochimilco. Il y a de cela quelques décennies encore, l’île ne ressemblait en rien à ce qu’elle est aujourd’hui. Pourtant, elle est devenue depuis quelques années une véritable curiosité touristique à faire froid dans le dos.

L’histoire commence dans les années 50, lorsque Julian Santana Barrera devient le gardien de l’île et décide d’aller y vivre en ermite. Peu de temps après s’être installé, Julian ressent une présence. En effet, le fantôme d’une jeune touriste, qui se serait noyée dans le canal qui borde l’île, hanterait l’île. De ce fait, pour apaiser l’esprit de cette jeune fille, Julian récupéra des poupées abîmées, troqua des légumes contre les poupées, et les accrocha sur toute l’île.

En 2001, Julian mourut noyé à l’endroit exact où la jeune fille serait morte. Âgé de 80 ans, il aura passé près de 50 ans sur cette île, à y accrocher des baigneurs, des Barbies et bien d’autres poupons pour tenter d’apaiser le fantôme de la jeune fille, et laissera derrière lui une oeuvre autant dérangeante qu’envoûtante.

Nul ne sait réellement si une jeune fille s’est réellement noyée, si Julian a véritablement découvert son cadavre ou non. Cette histoire est un réel mystère, mais Julian Santana Barrera a fait de l’île un véritable mausolée. Depuis, le petit-neveu de Julian, Rogelio Sanchez Santana, perpétue la tradition.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de