Dans le monde numérique d’aujourd’hui, l’intelligence artificielle (IA) fait des incursions surprenantes et parfois controversées. Une de ces utilisations, qui soulève des questions, est l’apparition d’un Jésus virtuel sur le réseau social TikTok. Ce compte, nommé Daily Believer, diffuse des vidéos où un Jésus généré par IA s’adresse à ses abonnés, entraînant un débat sur les implications de telles pratiques.

Selon Brandon Dehan, un expert en études religieuses de l’université de l’Iowa, dans un essai publié dans The Conversation, ce compte pourrait tirer profit de la plateforme TikTok, qui est en mesure de rémunérer les créateurs de contenu populaire. Avec plus de 800 000 abonnés et des vidéos atteignant parfois plus de 22 millions de vues, Daily Believer est un candidat potentiel pour le TikTok Creator Fund. Bien que ce programme ait été récemment suspendu, TikTok envisage de le relancer sous une nouvelle forme, offrant une rémunération encore plus élevée aux créateurs influents.

Le contenu de ces vidéos semble promouvoir ce qu’on appelle « l’évangile de la prospérité », une doctrine souvent utilisée par certains télévangélistes pour extorquer de l’argent à leurs fidèles. Cette approche suggère qu’en priant et en faisant des dons, on peut attirer la fortune. Cependant, le Jésus IA de Daily Believer ne demande pas directement de l’argent, mais encourage plutôt les spectateurs à interagir avec le contenu en laissant des commentaires, en s’abonnant et en partageant les vidéos, des actions valorisées par TikTok.

@believerdaily Welcome Jesus into Your Home This video brings a special visitor to you, straight from my home. He is someone I know very well, his name is Jesus Christ. He is ready to enter your life, bring protection to your family, and cleanse your heart with His love. #lordjesus #praise #jesusislord #orar #jesuschristislord #biblia #bible #jesusisking #jesuschrist #christ ♬ Emotional – Bang Nono

Dans une de ses vidéos les plus populaires, ce Jésus IA promet que ceux qui croient en Dieu recevront tout ce qu’ils désirent, à condition de commenter « Je crois » et de partager la vidéo. Il utilise également des versets bibliques pour mettre en garde contre les conséquences de ne pas suivre ces instructions. Ce type de contenu pourrait être interprété comme une exploitation des croyances religieuses pour encourager l’interaction sur les réseaux sociaux.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Wargla
Wargla
3 mois

La malhonnêteté d’un côté et la con….rie de l’autre n’ont vraiment plus aucune limite.