ia-star-trek
© Star Trek/NBC

Les chercheurs sont tombés sur un phénomène curieux : lorsque certains modèles d’IA sont incités à penser et à parler comme des personnages de Star Trek, leurs capacités à résoudre des problèmes sont considérablement améliorées. Cette découverte inattendue met en lumière la relation complexe entre le langage, les processus de pensée et le fonctionnement de l’intelligence artificielle.

Star Trek semble rendre les IA plus intelligentes

Malgré les immenses bonds en avant réalisés dans le domaine de l’intelligence artificielle, cette technologie n’en est qu’à ses débuts et les scientifiques continuent à faire des découvertes étonnantes à ce sujet. Dernièrement, l’un des phénomènes les plus curieux au sujet de l’IA a rassemblé l’univers de la technologie et de la science-fiction. Dans une étude visant à affiner les invites données à un modèle de chatbot, des chercheurs de la société californienne de logiciels VMware ont découvert que l’univers de science-fiction Star Trek a le potentiel de rendre l’IA plus intelligente.

Plus précisément, d’après les résultats de l’étude prépubliée sur ArXiv, demander à un agent conversationnel alimenté par l’IA de parler comme s’il se trouvait dans l’univers de Star Trek améliore considérablement sa capacité à résoudre des problèmes mathématiques de base. Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont alimenté trois grands modèles linguistiques avec 60 invites écrites par des humains. Ces invites ont été spécialement conçues pour encourager l’IA.

Ces invites ont ensuite été utilisées pour guider l’IA dans la résolution de problèmes mathématiques du niveau de l’école primaire, la qualité du résultat déterminant le succès des invites. Les résultats ont montré que l’optimisation automatique surpassait systématiquement les invites manuscrites, ce qui indique que les modèles d’apprentissage automatique sont plus aptes à créer des invites pour eux-mêmes que les humains. Cependant, les déclarations positives dans les invites ont donné des résultats inattendus. Parmi ces résultats figure l’amélioration des performances des IA lorsqu’elles étaient invitées à faire une déclaration sur le thème de Star Trek.

Une connexion étrange, mais pas dépourvue de logique

Cette connexion étrange et inattendue a éveillé la curiosité des scientifiques. Bien que la raison exacte derrière ce phénomène reste floue, les chercheurs ont quelques théories sur ce sujet. L’une d’entre elles suggère que le fait de cadrer la tâche dans le contexte de Star Trek pourrait activer des voies de traitement spécifiques au sein de l’IA. Le fait d’imiter l’approche logique de résolution de problèmes souvent décrite dans la série pourrait par inadvertance inciter l’IA à appliquer des méthodes similaires à des problèmes mathématiques apparemment sans rapport.

Une autre hypothèse possible réside dans la structure inhérente et les limites des modèles linguistiques. Lorsqu’on demande à une IA d’agir comme si elle était dans l’univers Star Trek, cette dernière pourrait être obligée d’adopter une approche plus structurée et plus formelle pour générer du texte. Ce style contraint pourrait ensuite se traduire par une solution plus efficace et plus précise aux problèmes mathématiques, même si les méthodes utilisées ne sont pas forcément évidentes. Quoi qu’il en soit, les chercheurs ont précisé que cela ne voulait nullement dire qu’il faut absolument demander à une IA d’agir comme si elle était dans Star Trek pour qu’elle fonctionne correctement.

Par ailleurs, voici comment se terminera une guerre entre l’intelligence artificielle et l’humanité.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments