hippopotames
— Sergey Uryadnikov / Shutterstock.com

Les hippopotames sont des animaux que l’on pense souvent bien connaître. Mais les hippopotames sont en fait plus complexes et beaucoup plus fascinants que ce que l’on croit. Saviez-vous que les hippopotames suent du sang et qu’ils figurent parmi les animaux les plus dangereux au monde ? On va vous en dire plus sur cet animal.

L’hippopotame, le mammifère terrestre le plus dangereux au monde

L’hippopotame est un grand mammifère originaire d’Afrique subsaharienne. Figurant parmi les espèces animales les plus facilement reconnaissables au monde, l’hippopotame a un corps volumineux sur des pattes trapues, une tête énorme avec un grand museau, deux petits yeux et deux petites oreilles rondes, une queue courte et quatre orteils à chaque pied. Notons que juste après l’éléphant, l’hippopotame est considéré comme le deuxième plus grand mammifère terrestre au monde.

En ce qui concerne leur habitat, on voit souvent les hippopotames se prélasser sur les rives ou dormir dans les eaux des rivières, des lacs et des marécages à côté des prairies. Ainsi, même si les hippopotames sont considérés comme des animaux terrestres, ils ont des habitudes aquatiques qui les mettent à l’abri de la plupart des prédateurs. Par ailleurs, il faut savoir que les hippopotames sont herbivores et se nourrissent principalement d’herbes, de plantes et de fruits. Lorsqu’on les observe de loin, les hippopotames peuvent avoir l’air d’animaux doux, quelconques et inoffensifs. Mais, c’est loin d’être le cas.

En fait, les hippopotames sont très dangereux et sont considérés comme les animaux terrestres les plus meurtriers de la planète. Ces animaux sont en effet très territoriaux et très agressifs, et leurs attaques sont très souvent meurtrières en raison de leur taille massive. Selon les estimations officielles, les hippopotames tuent environ 500 personnes par an en Afrique. Paradoxalement, les humains sont également les principaux prédateurs des hippopotames, et l’espèce est même considérée comme vulnérable par l’UICN à cause du braconnage et de la destruction de leurs habitats par les humains.

ippopotames
― Christopher Mazmanian / Shutterstock.com

Des animaux aux habitudes aquatiques étonnantes

Outre le fait qu’ils sont extrêmement dangereux, les hippopotames sont des animaux étonnants à bien des égards. Autre fait intéressant à leur sujet, ces animaux qui passent une grande partie de leur vie dans l’eau ne savent pas nager. En fait, grâce à leur densité corporelle très élevée, ils coulent au fond de l’eau pour y marcher. Et, fort heureusement pour eux, les hippopotames sont parfaitement équipés pour ce mode de vie. La position de leurs yeux et de leurs oreilles leur permet notamment de les maintenir hors de l’eau lorsque le reste de leur corps est immergé.

En ce qui concerne la respiration, les hippopotames peuvent retenir leur respiration pendant plus de cinq minutes, ce qui leur permet de dormir sous l’eau. Et lorsqu’ils ont besoin d’air pendant leur sommeil, ils remontent automatiquement à la surface sans se réveiller. Malgré leur amour de l’eau, les hippopotames sont cependant obligés d’en sortir de temps en temps pour se rafraîchir, car ils ne transpirent pas.

En effet, malgré les nombreux mythes selon lesquels ces animaux transpirent du sang, ce n’est pas le cas. Ce liquide huileux et rougeâtre qui est libéré par leurs glandes cutanées est en fait un pigment qui agit comme un écran solaire et un produit antibactérien lorsque les hippopotames sont hors de l’eau.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments